Un cursus pour apprendre à vendre sa salade sportive

Directeur du centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau, Daniel... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Directeur du centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau, Daniel Frenette (deuxième à partir de la gauche) bénéficie de l'appui moral de gros noms du sport à Québec, tels Philippe Boucher, François-Guy Thivierge et Pierre Harvey.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ils sont les meilleurs pour courir, lancer ou patiner. Nos athlètes de pointe arrivent toutefois souvent derniers quand il est question de trouver des commanditaires, gérer leurs finances et se faire connaître dans les médias. Un nouveau programme d'études veut combler ces lacunes.

Unique en son genre, le nouveau cursus proposé par le centre de formation professionnelle (CFP) Maurice-Barbeau, à Sainte-Foy, consiste en deux rencontres de trois heures par semaine durant 17 semaines pour un total de 102 heures de cours. Athlète inc. voit l'athlète comme une petite entreprise qui doit construire un plan d'affaires viable pour son avenir sportif.

«Même moi, il y a des formations que j'aimerais suivre!» s'exclame François-Guy Thivierge, alpiniste à succès et propriétaire du centre d'escalade Roc Gyms. «Ça donne beaucoup d'outils pour éviter de faire des erreurs qui te font redescendre en bas de la montagne», illustre l'homme de 50 ans, dans son langage imagé qui croise entrepreneuriat et alpinisme.

Destiné aux athlètes, autant amateurs que professionnels, le sujet s'adresse aussi à leur entourage, parents ou agent en devenir. «Souvent, on entre dans le milieu du sport en pensant tout connaître», expose pour sa part Philippe Boucher, directeur général et entraîneur-chef des Remparts.

«Une petite PME»

«Mais quand on est les parents d'un jeune prodige du hockey, on est devant une petite PME. Si on avance à l'aveugle, on n'est pas à l'abri de plusieurs surprises», prévient celui qui a joué 17 saisons dans la LNH. Aujourd'hui père d'un joueur de la LHJMQ, il travaille lui-même pour une quatrième campagne dans le circuit junior majeur québécois.

Le CFP Maurice-Barbeau offre un programme en lancement d'entreprise depuis près de 30 ans. Depuis 2007, un volet spectacle s'est développé et 22 des 250 élèves actuels s'y spécialisent.

La version sportive verra le jour à compter du 19 janvier pour un maximum de deux groupes de 22 élèves en classe. D'autres peuvent s'ajouter pour la diffusion des cours en ligne. Il en coûte 105 $ pour la session.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer