Bettman à Seattle: une visite lourde de sens

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, et... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, et son bras droit, Bill Daly, ont rendu visite aux élus de Seattle la semaine dernière afin de s'informer de l'avancement du dossier entourant la construction d'un nouvel aréna.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le geste qu'a posé Gary Bettman en se présentant en personne à Seattle est lourd de sens et démontre que la LNH est très déterminée à implanter une équipe de hockey dans la ville de la côte ouest, analyse le journaliste de Seattle Chris Daniels. Et avec Seattle, Québec fait office de favorite pour l'expansion, selon lui.

En rendant visite la semaine dernière aux deux élus les plus en vue de la région Seattle, le maire Ed Murray et le chef du Bureau exécutif du comté de King, Dow Constantine, le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH), Gary Bettman, a relancé la machine à rumeurs sur une possible expansion dans un horizon rapproché.

Le journaliste de la chaîne King 5 News Chris Daniels suit les tractations entourant la venue éventuelle d'une équipe de la LNH à Seattle. Mercredi, il révélait que Bettman et son bras droit Bill Daly avaient rendu visite aux deux élus afin de s'informer de l'avancement du dossier entourant la construction d'un nouvel aréna.

«C'est le signe le plus fort jusqu'à maintenant démontrant que la Ligue nationale veut implanter une équipe à Seattle», lance d'emblée le journaliste, en entrevue téléphonique au Soleil. «C'est très rare pour un commissaire d'une ligue, tous sports confondus, de rendre visite personnellement aux élus d'une ville pour tenter de faire bouger les choses en ce qui concerne la venue d'une équipe ou la construction d'un aréna.»

Après l'échec qu'a subi l'an dernier le groupe de Chris Hansen et Steven Ballmer, qui n'ont pas pu mettre la main sur l'équipe de basketball des Kings de Sacramento pour la déménager à Seattle, les choses bougent moins vite que ne l'espérait la Ligue nationale. Hansen et Ballmer se sont entendus avec la Ville pour financer en partie un amphithéâtre qui pourrait accueillir à la fois la NBA et la LNH, mais ils ont répété qu'ils concentraient leurs énergies sur l'acquisition d'un club de basketball. Il est entendu que la construction ne débute pas tant qu'ils n'y sont pas parvenus et tant que l'étude environnementale n'a pas été réalisée.

Est-ce que la venue rapide d'une équipe de hockey pourrait accélérer les choses? Ce n'est pas clair, indique Chris Daniels, mais il en a certainement été question dans les discussions entre les autorités de la Ligue et celles de la Ville. «Ce que Bettman et Daly tentent de faire probablement, c'est de mettre de la pression et de montrer à quel point ils sont sérieux pour Seattle. Mais en revanche, ils ne veulent pas octroyer une franchise sans obtenir la garantie que le projet d'aréna se réalisera. Ils ne voudraient pas que l'équipe soit forcée de jouer pendant plusieurs années dans le désuet Key Arena.»

Selon Daniels, trois groupes sont intéressés à implanter du hockey professionnel à Seattle et ont discuté au cours des derniers mois avec Dow Constantine. Pour l'instant, leur identité demeure inconnue. Le financier new-yorkais Ray Bartoszek a déjà été identifié par la LNH comme acheteur potentiel.

Un terreau fertile

Seattle est un terreau fertile, croit le journaliste. Contrairement à d'autres villes étasuniennes, la cité émeraude s'est plutôt bien tirée d'affaire lors de la crise économique. La présence de sièges sociaux de nombreuses entreprises d'envergure, dont les prestigieuses Amazon, Starbucks et Microsoft, n'y est sûrement pas étrangère, analyse-t-il. Et la base de partisans est déjà forte, alors que les ligues récréatives de hockey sont très populaires et que la Western Hockey League draine son lot d'amateurs.

Et selon le reporter, c'est par une expansion que passera la venue d'une nouvelle équipe sur la côte ouest. Alors que la LNH a pendant des années fermé la porte à cette éventualité, les choses ont changé en décembre dernier, rappelle-t-il, alors que Gary Bettman a parlé ouvertement d'expansion possible dans un contexte où les finances de la Ligue vont mieux depuis le lock-out et où les billets s'envolent dans plusieurs marchés.

Québec sur la ligne de départ

Québec, qui a déjà son aréna en cours de construction et qui a un futur propriétaire prêt à acheter, est selon lui sur la ligne de départ, avec Seattle, devant les autres. «Chaque fois qu'il en parle publiquement, Gary Bettman mentionne toujours Québec comme étant une ville d'accueil potentielle pour une équipe de la LNH. C'est toujours Seattle et Québec qui ressortent dans le discours des autorités de la Ligue.»

Las Vegas est en train de se bâtir un aréna, mais attendra pour sa part sur les lignes de côté, selon le journaliste.

***

Pas de rencontre avec Labeaume

Avec la visite de Gary Bettman à Seattle, une rumeur est apparue sur les réseaux sociaux mardi et mercredi, voulant que le commissaire de la Ligue nationale de hockey ait rencontré le maire de Québec, Régis Labeaume.

Gary Bettman a assisté jeudi dernier au match opposant les Bruins de Boston au Canadien de Montréal au Centre Bell. Il a d'ailleurs profité de l'occasion pour discuter avec le nouveau pdg de Québecor, Pierre Dion.

La rumeur disait qu'il avait le lendemain déjeuné avec M. Labeaume. Une rumeur qui est «fausse», a assuré l'attaché de presse du maire, Paul-Christian Nolin.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer