Marathon des Deux Rives: l'année de tous les records

Denis Therrien, président et directeur général de courir... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Denis Therrien, président et directeur général de courir à Québec, est fier de l'augmentation de 25 % de coureurs cette année.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) À l'image de l'engouement pour la pratique de la course à pied, le Marathon des Deux Rives SSQ a vu son nombre d'inscriptions exploser en vue de l'événement qui se tiendra de vendredi à dimanche, le long du fleuve Saint-Laurent, de Lévis à Québec.

En tout, ce sont 13 000 participants qui ont fait parvenir leur bulletin d'inscription à la compétition-phare de Courir à Québec, soit 2600 de plus qu'en 2012, ce qui représente une augmentation de 25 % par rapport à l'année dernière.

De ce nombre, 60 % des coureurs, soit de 7500 à 8000, en seront à leur premier départ aux épreuves du Marathon des Deux Rives. Qui plus est, 12 % des participants viennent de l'extérieur de la province de Québec, ce qui témoigne du rayonnement de l'événement en dehors de nos frontières.

«Le bouche à oreille fait son travail, il n'y a pas de doute. Le coureur qui est venu il y a deux ou trois ans, s'il a vécu une bonne expérience, quand il retourne chez eux, il en parle. Il embarque d'autres coureurs. Après ça, il y a les efforts de promotion qu'on fait», a noté le président et directeur général de Courir à Québec, Denis Therrien, mardi.

C'est ainsi que des participants de 28 pays, dont la Russie, la Nouvelle-Zélande et, principalement, les États-Unis - en augmentation de 60 % -, prendront le départ de l'une ou l'autre des épreuves à l'horaire en fin de semaine.

«Ce sont des retombées économiques importantes pour l'industrie touristique et pour l'ensemble de la population. Parce que ce sont des gens qui viennent de l'extérieur du Québec, de l'extérieur du pays, dépenser de l'argent ici, de l'argent neuf. Le Marathon des Deux Rives enrichira la région de Québec de plusieurs millions de dollars au cours des prochains jours», a encore fait remarquer le président.

Jets de poudre

Le tout se mettra en branle vendredi, à 20h, avec une nouveauté, la Course des étoiles SSQ, dont le concept est emprunté au mouvement «Color Me Rad». Un millier de coureurs vêtus de blanc parcourront une boucle de deux kilomètres et passeront devant une station où des jets les aspergeront de couleurs en poudre (fécule de maïs). Une zone d'évitement a été prévue. Les départs et arrivées s'effectueront de la fontaine de Tourny.

Le lendemain, ce sera au tour des quelque 1200 marcheurs et des coureurs des cinq kilomètres de la Santé SSQ, une épreuve d'initiation non chronométrée, de s'élancer du site de la Fontaine de Tourny. Il en sera de même des participants à la Course des jeunes Tanguay, une épreuve de cinq kilomètres chronométrée destinée aux jeunes de 7 à 14 ans.

Dimanche, ce sera au tour des 11 000 coureurs de fond de prendre les rues d'assaut à l'occasion des épreuves du 10 km Oasis, dont le départ sera donné à 8h sur la promenade Samuel-De Champlain, ainsi que du demi-marathon et du marathon, dont les coups d'envoi se feront à 8h30.

Finalement, l'organisation tiendra son Salon de l'activité physique vendredi et samedi au centre des Congrès. Accessible gratuitement, le salon présente une croissance appréciable, avec une augmentation significative du nombre de kiosques. Manufacturiers de vêtements et de chaussures de course, conseillers en produits alimentaires, spécialistes en médecine sportive et événements internationaux - les marathons de Paris, d'Ottawa, de Toronto et de Nice-Cannes y seront notamment représentés - figurent parmi les exposants.

***************

Le Marathon veut se faire voir

Malgré tous ses bienfaits, le bouche à oreille ne suffit pas à attirer les participants étrangers au Marathon des Deux Rives. Le record de participation enregistré par l'organisation la conforte dans ses efforts de promotion à l'étranger. Avec plus de moyens, elle pourrait toutefois faire mieux.

«Dimanche, le marathon va avoir une participation américaine qui sera de 62 % supérieure à celle de 2012. L'industrie touristique se plaint que la clientèle américaine diminue d'année en année depuis 2008. Dans un marché baissier, le marathon, lui, inscrit 62 % d'augmentation de sa clientèle américaine. Il y a donc là un potentiel énorme d'apport touristique», a soutenu le pdg de Courir à Québec, Denis Therrien.

La présence du Marathon des Deux Rives aux derniers marathons de Disney, de La Nouvelle-Orléans et de Toronto a eu un impact immédiat sur les inscriptions. Mais pour s'inscrire sur le circuit des marathons de destination, Québec se doit d'augmenter sa visibilité.

«On aimerait aller à ceux de Chicago, New York, Philadelphie, Los Angeles et Las Vegas parce que ce sont eux aussi des marathons destination. Les gens vont à Disney en même temps pour prendre des vacances. Qui dit "destination, vacances et course", dit "gens qui ont de l'argent". On aimerait être présents à chacun de ces marathons, mais c'est impossible avec nos budgets.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer