Le cycliste Ryder Hesjedal élu l'athlète de l'année au Canada

Ryder Hesjedal, lors de sa victoire au Tour... (Photo Luk Benies, Agence France-Presse)

Agrandir

Ryder Hesjedal, lors de sa victoire au Tour d'Italie, en mai dernier.

Photo Luk Benies, Agence France-Presse

Partager

La Presse Canadienne
Toronto

Ne dites pas à Ryder Hesjedal qu'il a remporté le Giro d'Italie à la dernière journée de compétition. Il vous répondra que son parcours victorieux s'est prolongé pendant 91 heures, 39 minutes et deux secondes réparties en 21 étapes, couvrant un total de 3503,8 kilomètres entre Herning, au Danemark, et Milan.

Ç'a pris 23 jours en mai - il y a eu deux jours de repos - et l'aide de chacun de ses coéquipiers et membres de l'équipe de soutien de l'écurie Garmin-Sharp pour permettre à Hesjedal de devenir le premier Canadien à remporter l'un des grands tours cyclistes européens. Il est également devenu le deuxième cycliste non-européen à remporter le Giro. Avant lui, seul l'Américain Andrew Hampsten avait réalisé cet exploit, en 1988.

«Ça m'a permis de me prouver ma valeur et c'est ce dont les athlètes rêvent», a dit Hesjedal au sujet de sa victoire. Son ascension de Hesjedal du peloton au podium lui a pris plus d'une douzaine d'années à titre de cycliste professionnel, après être passé du vélo de montagne au cyclisme sur route. Un parcours qui l'a finalement mené au trophée Lionel Conacher, nommé en l'honneur de l'athlète qui a brillé au hockey et au football dans la première moitié du XXe siècle.

Hesjedal devient le premier cycliste à mériter le titre d'athlète masculin de l'année de La Presse Canadienne. «Un honneur incroyable», a dit le Britannico-Colombien de 32 ans de son domicile secondaire de Hawaii. «J'ai terminé 2011, je me suis marié à ma merveilleuse femme [Ashley] et j'étais simplement concentré sur un objectif: tenter ma chance au Giro en sachant qu'au fond de moi-même j'avais les réserves nécessaires pour disputer une épreuve de trois semaines.»

Hesjedal a complété la saison avec 139 points et 32 votes de première place dans ce scrutin réunissant les rédacteurs sportifs et les diffuseurs à travers le pays. Le tennisman Milos Raonic a terminé deuxième avec 131 points, dont 26 votes de première place. Le porteur de ballon des Stampeders de Calgary Jon Cornish a abouti au troisième rang (87 et 14), suivi du meilleur marqueur du Lightning de Tampa Bay Steven Stamkos (69 et 12) et du patineur artistique Patrick Chan (68 et 11).

Peu importe ce qui se produira en 2013, Hesjedal a déjà mérité sa place sur le tableau d'honneur du Giro aux côtés des légendaires Miguel Indurain, Eddy Merckx et Jacques Anquetil. Il portera le dossard no 1 lorsqu'il entamera la défense de son titre au Giro d'Italie, à compter du 4 mai 2013.

Jolie décoration

Hesjedal a porté le maillot rose de leader après les étapes 7, 8, 9, 14... et de façon plus importante 21. Un précieux vêtement qu'il a mis aux enchères à une occasion après la course. «Mais il m'en reste encore quelques-uns. Et évidemment, le trophée a une place de choix [à mon domicile] en Espagne. C'est un joli ajout à la salle de séjour.»

En retard sur l'Espagnol Joaquin Rodriguez par 31 secondes avant le dernier contre-la-montre individuel, une étape de 28,2 km, Hesjedal a finalement remporté le Giro par 16 secondes. «Je crois que plusieurs personnes ne comprennent pas encore», a-t-il observé au sujet des courses par étapes. «J'entends encore des choses comme: "Il a remporté la course le tout dernier jour..." Comme si cela se passait de la sorte, aussi simplement.

«Vous forgez votre victoire sur chaque kilomètre, à chaque instant, durant trois semaines. C'est tout à fait incroyable. Il n'y a pas grand-chose qui se compare à ça. Réellement, être dans le club des vainqueurs de grand tours, c'est très sélect et je suis très heureux que ça m'arrive. Je n'aurais pas pu y arriver sans le soutien de mon équipe, de ma famille, de mes amis et de mes fans. Tant de gens qui ont été là pendant toutes ces années de travail acharné.»

Hesjedal prévoit par ailleurs entamer sa saison au Tour de Catalogne. «C'est à la mi-mars et ensuite je participe au plus d'événements possibles jusqu'au Giro», a-t-il confié.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer