Le Demi-marathon déménage à Lévis

Même sans conflit de travail entre la Ville... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Même sans conflit de travail entre la Ville de Québec et les cols bleus, le Demi-marathon aurait dû déménager en raison du nombre croissant de participants.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partager

David Rémillard
Le Soleil

(Québec) Le Demi-marathon international de Québec devient le Demi-Marathon international de Lévis. Les organisateurs ont décidé, notamment en raison du conflit de travail opposant les cols bleus et la Ville de Québec, de déplacer l'événement «de façon permanente» sur la Rive-Sud dès 2013.

Le déménagement de la course ne devait avoir lieu que dans deux ou trois ans, a expliqué au Soleil Denis Therrien, président de Courir à Québec, organisation derrière le Marathon des Deux Rives. Mais le conflit de travail opposant les cols bleus à la Ville de Québec a servi d'incitatif pour «hâter notre décision», a expliqué M. Therrien.

Les cols bleus refusent de faire des heures supplémentaires les soirs et les fins de semaine depuis la fin mai 2012. Or, le Demi-marathon de Québec a toujours été tenu la première fin de semaine de mai. Le contexte trop incertain et l'impasse des négociations entre les cols bleus et la Ville auront finalement forcé l'organisation à devancer son déménagement. Les cols bleus doivent entre autres bloquer les rues, placer les cônes et identifier les détours causés par la présence des coureurs.

Condamnée d'avance

Même sans conflit de travail, les jours de la course de 21,1 kilomètres présentée depuis neuf ans sur la Rive-Nord étaient comptés. Le nombre croissant de participants forçait la main des organisateurs et le Domaine Maizerets, endroit où se terminait le parcours, devenait trop petit. «On était près de 3200 participants la dernière année. Cette année, ça pourrait avoisiner les 3800, 4000», a précisé M. Therrien.

Qui plus est, la Ville de Québec ne permet plus l'utilisation de ses pistes cyclables pour la tenue d'événements. Neuf kilomètres du Demi-marathon international de Québec empruntaient les voies cyclables publiques. «Ça devenait inévitable [de déménager].»

Les participants prendront donc le départ au Centre des congrès de Lévis le 5 mai prochain, et termineront le trajet au Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald. Denis Therrien promet une course rapide et des panoramas époustouflants aux coureurs, les 14 derniers kilomètres de la course se déroulant le long du fleuve Saint-Laurent.

La Descente royale suspendue

Toujours en raison du conflit de travail des cols bleus, la traditionnelle Descente royale, qui devait fêter son trentième anniversaire cette année, laissera sa place à la Bataille des plaines d'Abraham, course servant de plan B à Courir à Québec.

L'an dernier, la Descente royale avait dû être déplacée à Lévis à seulement 10 jours de préavis, à la suite du déclenchement des moyens de pression des cols bleus.

Courir à Québec annoncera les détails de sa nouvelle course en début d'année 2013. Denis Therrien a toutefois indiqué qu'elle s'inscrirait dans le même format que la Descente royale, avec trois épreuves, soit de 10, 5 et 2 kilomètres.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer