Vente des Coyotes: Glendale dirait oui, selon un conseiller

Les Coyotes... (AP)

Agrandir

Les Coyotes

AP

 

Matthieu Boivin
Le Soleil

(Québec) Le conseiller d'opposition de Glendale Phil Lieberman croit qu'une majorité d'élus de cette ville seraient prêts à approuver une entente qui permettrait de garder les Coyotes de Phoenix en Arizona, et ce, même si cet accord coûterait des dizaines de millions de dollars aux contribuables.

«Il y a assez de votes autour de la table pour garder l'équipe ici», a indiqué le conseiller, hier, lui qui s'oppose fermement à investir un sou public de plus dans l'aventure des Coyotes.

Cette sortie du conseiller survient 24 heures après une réunion du conseil municipal où il a été question de l'entente qui pourrait intervenir entre la Ligue nationale de hockey (LNH) et Greg Jamison, si ce n'est déjà fait, afin de garder l'équipe dans le sud des États-Unis.

Pour acheter l'équipe, la Ville devrait payer des frais de gestion importants pour l'aréna, dont 17 millions$ pour la première année.

«Moi, je ne crois pas qu'il y a d'entente en place avec la LNH, car je pense que Jamison n'a pas l'argent pour acheter l'équipe, tout simplement. Ça fait des mois qu'on nous casse la tête avec cette possible entente, mais elle ne survient jamais.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer