Kebs: Jean-Philippe Morin rentre à la maison

Après une année au Maroc où il s'alignait... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Après une année au Maroc où il s'alignait avec le Sport Plazza de Casablanca, Jean-Philippe Morin revient à Québec et prêtera main-forte aux Kebs.

Le Soleil, Patrice Laroche

(Québec) Jean-Philippe Morin abandonne les plages de Casablanca pour retrouver l'hiver de Québec. Après une année d'exil en première division marocaine, le grand joueur de centre revient jouer au basketball avec les Kebs.

«Le club là-bas était super intéressé à ce que je revienne, mais j'y suis allé avec mon coeur pour celle-là», sourit l'athlète de 6' 8'' et 230 livres, présenté hier matin par l'équipe professionnelle membre de la nouvelle Ligue nationale de basketball du Canada.

«Je suis extrêmement heureux d'être ici, ou plutôt d'être de retour», poursuit Morin. «Ça fait longtemps qu'on en parle. Je suis content d'être dans cette organisation et dans la nouvelle ligue. Je retrouve ma famille de Québec.»

Joueur étoile du Rouge et Or de l'Université Laval de 2003 à 2008, le natif d'Aylmer, où il se dirigeait hier midi, a disputé les campagnes 2009 et 2010 avec les Kebs. L'an dernier, il a traversé l'Atlantique pour s'aligner avec le Sport Plazza de Casablanca.

Une déchirure au ligament du genou gauche l'a toutefois limité au rôle de spectateur pour la majeure partie de la saison, dont les éliminatoires. Des pourparlers avaient eu cours avec les Kebs afin de le reprendre à temps pour les séries de ce côté-ci, mais le temps a manqué.

Et sa blessure n'est pas tout à fait guérie. «Je suis encore en réhabilitation», admet-il. Une convalescence qui pourrait s'étendre au-delà du début du camp d'entraînement, le 10 octobre. Il se dit confiant d'être sur le terrain pour le premier match de la saison, le 29 octobre, au PEPS de l'Université Laval, contre Moncton.

Pour deux ans

Âgé de 28 ans, Morin s'affaire de plus à compléter sa maîtrise en administration des affaires, mémoire qu'il compte déposer en décembre. La nouvelle maternité de sa soeur fait aussi partie des raisons qui le retiennent ici. L'entente avec les Kebs est d'une durée de deux ans.

Le club a également mis sous contrat Philip «Mickey» Perry. Âgé de 24 ans, le garde de 6' 3'' et 195 livres portait l'an dernier les couleurs des Air Strikers de Dayton, dans la PBL, contre les Kebs. Il a été formé à l'Université de Dayton et habite à Maywood, en Illinois.

Québec a donc embauché trois joueurs jusqu'ici, soit Morin, Perry et Yannick Anzuluni. Huit autres apparaissent sur une liste de protection qui deviendra caduque le 1er octobre : Quinnel Brown, Aaron Spears, Royce Parran, Tommy Mitchell, Cordell Jeanty, ainsi que les trois récents choix au repêchage Tristan Martin, Sherone Edwards et Eugene Kotorabai.

Entraîneur-chef des Titans du Cégep Limoilou dans le collégial AAA, Éric Fournier servira encore d'adjoint à l'Américain Robert Spon pour les matchs locaux et quelques-uns sur la route. En son absence, le physiothérapeute de l'équipe et grand connaisseur de basket, Jean-Philippe Poulin, prendra la relève.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer