La Gaspésie prise d'assaut par 200 skieurs

Les skieurs de la Traversée de la Gaspésie... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Les skieurs de la Traversée de la Gaspésie sont partis dimanche du parc de la Gaspésie.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Johanne Fournier
Le Soleil

(Marsoui) À la troisième journée de leur périple de six jours, au cours duquel ils auront parcouru environ 300 km en ski de fond, les quelque 200 participants de la neuvième grande Traversée de la Gaspésie (TDLG) ont franchi mardi le village de Marsoui, en Haute-Gaspésie, après être partis du Gîte du Mont-Albert, dans le parc de la Gaspésie. Au terme de cette journée, ils avaient parcouru 36 km.

La porte-parole de la Traversée, Isabel Richer, et... (Collaboration spéciale Johanne Fournier) - image 1.0

Agrandir

La porte-parole de la Traversée, Isabel Richer, et l'instigatrice de l'événement, Claudine Roy.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Le coup d'envoi de la TDLG a été donné dimanche, à proximité du Centre de découvertes, situé dans le Parc de la Gaspésie. En raison du blizzard qui sévissait au sommet du mont Albert, dans les Chic-Chocs, les organisateurs ont décidé de modifier la première portion prévue à l'itinéraire. Sous une température clémente et bénéficiant d'un abondant couvert de neige, les skieurs ont plutôt entrepris le «parcours du porc-épic», en direction de l'ancienne Mine Madeleine, un trajet de 40,5 km.

C'est lundi qu'ils ont finalement pu entreprendre l'ascension du mont Albert, un parcours de 34,1 km. Mardi, après avoir skié une distance de 36 km, le cortège s'est arrêté à Marsoui, d'où des autobus les ont amenés dormir à Petite-Vallée et à Grande-Vallée. Mercredi, les sportifs ont pris part à une randonnée de 42,4 km dans l'arrière-pays de Petite-Vallée, plus précisément dans le secteur de La Craque. L'équipage de la TDLG, composé de 260 personnes, en incluant les employés, bénévoles et conférenciers, terminera son aventure vendredi à Gaspé.

Pour une septième année consécutive, la comédienne Isabel Richer est la porte-parole de l'activité, placée sous le thème La Gaspésie en turlutte. Le thème vise à commémorer le 70e anniversaire du décès de La Bolduc.

Contrairement aux six autres années où elle suivait le cortège de fondeurs en motoneige, Isabel Richer a plutôt décidé, cette année, de mettre la main à la pâte pour la préparation des repas. Notons aussi que l'astronaute Julie Payette fait partie de l'équipe de skieurs.

Les participants sont issus de tous les horizons. Bien que la majorité d'entre eux proviennent des quatre coins du Québec, certains autres arrivent de l'Alberta, de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest, de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick et de la France. Des journalistes de la Norvège, du Danemark, de la Finlande, de la France et de l'Irlande se sont joints à l'aventure.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer