Une 60e victoire pour le Rouge et Or volleyball

Donna Ouellet et ses coéquipières n'ont pas été... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Donna Ouellet et ses coéquipières n'ont pas été à la hauteur, hier, contre les Carabins.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Le Soleil

Vite fait, bien fait. Sans trop forcer, les volleyeurs du Rouge et Or ont mis la main sur une 60e victoire consécutive en matchs de ligue, une victoire de 3-0 (25-17, 25-15 et 25-13) face aux Carabins de l'Université de Montréal.

«Ce fut un match facile et sans faute», a lancé l'entraîneur-chef Pascal Clément. «Notre objectif en était un de performance et même si je n'ai pas vu nos statistiques, je sais que les gars ont été efficaces dans toutes les phases du jeu.»

Pascal était particulièrement fier d'avoir vu ses hommes garder leur calme malgré l'absence de trois joueurs blessés, dont le centre Micael Ricard, qui est tombé au combat lors de la période d'échauffement. Il a été remplacé par Mathieu Frigon, un attaquant qui a su tirer son épingle du jeu à sa nouvelle position.

Questionné si ses hommes vivaient dans la crainte de voir leur séquence prendre fin, Clément a indiqué : «Tout notre focus est mis sur la qualité de notre jeu. Les gars sont préoccupés par leurs services, leurs réceptions de balle ou la manière dont ils s'adaptent aux différentes situations de jeu. Et c'est une recette qui nous sied bien.»

Karl De Grandpré a dirigé l'attaque des siens avec 13 kills. Frédéric Desbiens en a réussi 12, et Frédéric Mondou 10.

Les filles déclassées

Du côté des filles, les protégées d'Alain Pelletier ne l'avaient vraiment pas. Hormis la troisième manche, qu'elles ont gagnée, elles n'ont jamais été dans le coup. Résultat : elles ont subi un revers de 3-1 face aux Carabins (20-25, 17-25, 25-18 et 17-25).

«Notre pire match de la saison et peut-être notre pire rencontre depuis que je suis entraîneur à Laval, a lancé Pelletier. Pourquoi? Je n'ai aucune réponse. Les joueuses avaient pourtant eu la même préparation d'avant-match. Je vais devoir vérifier avec les filles pourquoi elles sont sorties aussi flat

Analysant la rencontre, le pilote lavallois a expliqué que ses protégées avaient eu pendant presque tout l'affrontement des problèmes relativement à la réception. Un problème qui semblait être chose du passé après que ses filles eurent déployé beaucoup d'énergie à l'entraînement à le corriger.

«Une performance qui n'est pas pardonnable au stade où nous sommes rendus. C'est peut-être un mal pour un bien. Peut-être que cette défaite fouettera les filles. Et puis il faut donner le crédit aux Carabins. Elles ont très bien joué.»

Marie-Christine Mondor a été la meilleure du Rouge et Or en attaque avec 12 kills. Mélanie Savoie en a eu 10.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer