LNH à Québec: John Van Boxmeer dit oui, mais...

L'ex-Nordiques John Van Boxmeer dirige une équipe en... (Le Soleil, Gilbert Lavoie)

Agrandir

L'ex-Nordiques John Van Boxmeer dirige une équipe en Suisse.

Le Soleil, Gilbert Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lausanne, Suisse) Même de Lausanne, où il dirige une équipe de la division B de la Ligue nationale suisse, l'ancien joueur du Canadien et des Nordiques John Van Boxmeer suit avec intérêt le débat sur le retour d'une équipe de la Ligue nationale à Québec.

«Émotivement, ma réponse est oui, déclare Van Boxmeer, qui a également évolué chez les Rockies du Colorado et les Sabres de Buffalo... Émotivement, Québec et Winnipeg sont des candidatures parfaites.»

Mais sur le plan économique, il tient un autre discours: «Je trouve difficile à croire que la ville de Québec puisse soutenir une équipe de la LNH qui coûte au minimum 40 millions $ par année en salaires. Minimum! Et ça, c'est avant même d'engager vos autres dépenses, les frais de voyages, des infrastructures, et tout le reste. Quel que soit le coût à mettre pour l'amphithéâtre, il faut ajouter le service de la dette sur l'édifice et sur l'achat de l'équipe».

Selon lui, les seules villes qui peuvent espérer une équipe de la Ligue nationale sont celles où un promoteur privé dispose d'une cagnotte suffisamment garnie pour soutenir ces frais.

Il voit également des difficultés au chapitre de l'assistance. «Le problème, c'est que ce sont toujours les mêmes personnes qui paient parce qu'il n'y a pas assez de gens et d'argent pour soutenir ça. C'est le cas à Buffalo et même à Phoenix : ils ont une équipe de baseball, une équipe de basket, une équipe de football, et une base corporative modeste. Il leur faut toujours puiser dans les mêmes poches.»

Au Québec, croit Van Boxmeer, les équipes de la Ligue junior majeure souffriraient du retour de la LNH, en commençant avec les Remparts.

Pierre Karl Péladeau pourrait-il soutenir une équipe de la Ligue nationale? Ça dépend, répond l'entraîneur. «Est-ce qu'il bénéficierait d'un loyer gratuit? Est-ce qu'il aurait des redevances sur les stationnements et les autres concessions dans l'amphithéâtre? C'est là qu'il y a de l'argent. Les ventes de billets ne sont jamais suffisantes. C'est l'édifice qui génère des revenus.»

Pour le reste, Van Boxmeer doute que le gouvernement fédéral contribue au projet du maire Labeaume. «Quand vous regardez l'état de l'économie et toutes les coupes budgétaires, il est difficile politiquement de justifier une telle dépense. Si Ottawa le fait à un endroit, il sera sollicité partout ailleurs.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer