Sport local en bref

    (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil
Le Soleil

   

Larocque et le Canada champions du monde

L'équipe canadienne de parahockey... (Fournie par le Comité international paralympique) - image 2.0

Agrandir

L'équipe canadienne de parahockey

Fournie par le Comité international paralympique

À 11 mois des Jeux paralympiques, les Canadiens ont repris le sommet de la hiérarchie mondiale du parahockey en battant les Américains 4-1, jeudi, en finale du Championnat du monde.

Le gardien Dominic Larocque, qu'on voit ici au coeur des célébrations d'après-match, était le seul Québécois dans l'alignement. Le militaire de la base de Valcartier, à Québec, a joué un rôle prépondérant avec 12 arrêts dans le match ultime et trois jeux blancs en cinq sorties.

Le tournoi réunissait sept équipes nationales sur le site olympique de 2018, en Corée du Sud, à l'aréna de Gangneung.

Champion en 2013, le Canada remporte l'un des grands rendez-vous internationaux pour une deuxième fois seulement depuis 2008, les États-Unis ayant raflé l'or des deux derniers Jeux paralympiques et de trois des quatre derniers Mondiaux.

Les Américains avaient d'ailleurs vaincu les Canadiens 2-1, lundi, en ronde préliminaire. Notons la médaille de bronze des Coréens.  Olivier Bossé

***

Le club de golf L'Albatros déjà ouvert

Fidèle à son habitude, le club de golf L'Albatros a encore été le premier de la grande région de Québec à ouvrir ses allées, jeudi midi. Le parcours de la route de l'Aéroport, à L'Ancienne-Lorette, laisse déjà les golfeurs les plus impatients s'attaquer aux neuf trous aménagés au bas de la côte, tandis que les neuf trous du haut demeurent pour l'instant inaccessibles à cause de la neige. Le champ d'exercice n'est pas encore praticable non plus.

Il en coûte 16 $ par joueur pour disputer les neuf trous. Tout cela alors que la station de ski Mont-Sainte-Anne, à une cinquantaine de kilomètres de là, sur la Côte-de-Beaupré, rouvrira ses pistes pour une dernière fin de semaine, samedi et dimanche.  Olivier Bossé 

***

Releveur de puissance chez les Capitales

Avec le releveur Trevor Bayless, les Capitales de Québec acquièrent un rare artilleur de puissance dans la Ligue Can-Am de baseball indépendant. «Il remplace un peu Karl Triana [perdu au baseball affilié] et il va se battre pour le poste de fin de match», affirme le gérant Patrick Scalabrini, à propos du Californien de 25 ans mesurant 6'3'' et pesant 210 livres. Bayless pousserait la balle sans problème à 91 m/h et même 94 ou 95 m/h lors de ses bons jours, «une dimension différente» de ce que possède les Capitales.

Force rime toutefois ici avec manque de contrôle. De trois matchs et 5,1 manches lancées au niveau AAA sans donner de point à la fin de 2015, le droitier a atterri dans la Ligue intercounty de l'Ontario moins d'un an plus tard. Entre-temps, il avait trouvé le moyen d'accorder 15 points en 15,1 manches dans l'Association américaine, un autre circuit indépendant.

Bayless a passé trois ans dans l'organisation des A's d'Oakland. Les Capitales ont par ailleurs confirmé la visite de l'équipe nationale cubaine à Québec pour une deuxième année, du 12 au 15 juin.  Olivier Bossé

***

Betts et Roy-Petitclerc finaliste au prix BLG

Mathieu Betts et Arielle Roy-Petitclerc... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 6.0

Agrandir

Mathieu Betts et Arielle Roy-Petitclerc

Le Soleil, Yan Doublet

Une semaine après avoir été couronnés au sein du Rouge et Or, Arielle Roy-Petitclerc et Mathieu Betts font partie des huit finalistes aux prix BLG remis aux deux meilleurs étudiants-athlètes du sport universitaire canadien, une femme et un homme. Les représentants du Québec pour ces grands honneurs proviennent donc tous deux de l'Université Laval.

Ailier défensif de deuxième année avec le club de football, Betts a été nommé meilleur joueur de ligne universitaire au pays, l'automne dernier. Roy-Petitclerc a quant à elle décroché le titre de joueuse de soccer universitaire par excellence au Canada, au terme de sa quatrième campagne comme milieu de terrain. Les vainqueurs seront connus le 1er mai, à Calgary, et empocheront chacun 10 000 $ en bourse d'études.

Roy-Petitclerc et Betts pourraient répéter le doublé mcgillois de 2012, alors que les hockeyeurs Ann-Sophie Bettez et Marc-André Dorion avaient triomphé. Il est possible de voter en ligne pour vos préférés: fr.usports.ca/prixblg/2016-17/vote. Cet honneur est décerné par le cabinet d'avocats Borden Ladner Gervais (BLG) depuis 1993. La volleyeuse Marylène Laplante, en 2006, a été la seule représentante du R et O à gagner le BLG.  Olivier Bossé 




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer