Les sports express

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
L'équipe des sports
Le Soleil

Séries midget AAA: le SSF et Lévis en avant

La logique a été respectée dans le premier match de la série quart de finale opposant le Blizzard du Séminaire Saint-François aux Grenadiers de Châteauguay. La troupe de Martin Laperrière l'a facilement emporté 8-2, au Complexe sportif de Saint-Augustin, vendredi. C'était l'égalité 2-2 après 20 minutes, mais le SSF a pris le contrôle de la rencontre à partir du deuxième engagement. Julien Létourneau (2), Guillaume St-Pierre (2), Xavier Lavoie, Jakob Pelletier, Vincent Guy et Jonathan Lortie ont marqué pour le Blizzard, alors que Blake Richardson et Samuel Ianniciello ont répliqué pour les Grenadiers. Philippe Gaudreault a effectué 28 arrêts pour le SSF. Les deux équipes se retrouvent au même endroit samedi, à 19h30. À l'Aréna de Lévis, les Commandeurs ont eu la tâche un peu plus ardue, blanchissant néanmoins le Rousseau Royal de Laval-Montréal 1-0. Hugo Guillemette a été le seul marqueur et Xavier Bolduc a effectué 42 arrêts pour Lévis. Le deuxième match sera disputé à l'Aréna de Lévis, dimanche, 14h.  Kathleen Lavoie

LNH: Bickell de retour?

Bryan Bickell pourrait disputer son premier match de hockey depuis qu'on lui a diagnostiqué la sclérose en plaques en novembre dernier. Les Hurricanes de la Caroline ont cédé l'attaquant à leur filiale de la Ligue américaine à Charlotte, vendredi. Il devrait jouer pour les Checkers, samedi soir. La veille, l'équipe avait soumis son nom au ballottage, une procédure nécessaire pour que l'équipe puisse le céder aux ligues mineures. Âgé de 30 ans, le triple gagnant de la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago s'est entraîné avec les Hurricanes au cours du dernier mois.  AP

Golf: McIlroy intrigué par Trump

Critiqué pour avoir disputé lundi une ronde de golf avec le président américain Donald Trump, le champion nord-irlandais Rory McIlroy a répondu à ses détracteurs sur Twitter, vendredi. «Ce n'était ni un soutien, ni une déclaration politique, mais tout simplement une ronde de golf. Je ne suis pas d'accord avec tout ce que font ou disent mes amis ou ma famille, mais je continue à jouer avec eux. Être traité de fasciste ou de sectaire par certains parce que j'ai passé du temps avec quelqu'un est tout simplement ridicule.» Dans un entretien au quotidien britannique The Guardian, vendredi, le golfeur de 27 ans avait indiqué qu'il s'était «vraiment intéressé» à Trump une fois qu'il était entré en campagne. «Je le connaissais un peu, mais en même temps j'étais intrigué. Comment un homme d'affaires à succès pouvait-il évoluer vers la fonction suprême d'un pays? Au Royaume-Uni, c'est complètement différent. [...] C'est juste le phénomène qui m'intéresse. Les politiques menées, ça ne m'intéresse pas vraiment. Le cirque, le spectacle, c'est ça qui est intrigant à suivre.» Après sa ronde au Trump International Golf Club, une propriété du milliardaire, le numéro deux mondial du golf avait qualifié le président de «bon joueur».   AFP




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer