Kobe brillant à son dernier match

Kobe Bryant sur le chemin du vestiaire après... (AP, Mark J. Terrill)

Agrandir

Kobe Bryant sur le chemin du vestiaire après son dernier match en carrière, où il est devenu le joueur le plus âgé de la NBA à marquer au moins 50 points dans une rencontre.

AP, Mark J. Terrill

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

À l'âge de 37 ans, Kobe Bryant a défié le temps lors du 1566e et dernier match de sa carrière sous les couleurs pourpre et or des Lakers de Los Angeles avec une hallucinante récolte de 60 points, mercredi soir.

«J'ai du mal à croire que cela se soit passé comme cela, je suis en état de choc, c'est comme un rêve.» Seule fausse note dans cette soirée parfaite : il a été arrosé avec du champagne par ses coéquipiers quand il est retourné au vestiaire pour la dernière fois de sa carrière. Bryant n'a pas apprécié. «Le champagne, c'est seulement pour fêter les championnats.»

Bryant a livré sa meilleure pres-tation de la saison devant 18 000 spectateurs en adoration et des millions de téléspectateurs déjà nostalgiques. Trois heures avant le coup d'envoi, plusieurs centaines de personnes faisaient déjà la queue pour pouvoir entrer dans le Staples Center. Les précieux sésames valaient 1000 $ en moyenne, 27 500 $ pour les plus chers.

Contre Utah (101-96), Bryant a offert à son équipe de toujours sa 17e victoire d'une saison catastrophique et a montré une ultime fois pourquoi il était un phénomène de la NBA, dans la lignée de Kareem Abdul-Jabbar ou Michael Jordan, un géant du sport mondial, sans doute plus révéré en Europe et en Chine que dans son propre pays.

«Le meilleur Laker de l'histoire»

Depuis qu'il a révélé le 29 novembre que la saison 2015-2016 serait la 20e et dernière de sa carrière, l'emblématique no 24 a été acclamé où il a été autrefois détesté et il a reçu des équipes qu'il a affrontées des cadeaux comme un maillot de son collège de Lower Merion à Philadelphie, un séjour dans la Napa Valley à Oakland ou des skis et un forfait illimité à Salt Lake City. Mais rien ne pouvait le préparer à l'émouvante cérémonie avant le coup d'envoi de son dernier match.

Après une vidéo retraçant son palmarès, Magic Johnson lui a rendu un vibrant hommage. «Nous sommes là pour célébrer 20 années de grandeur, 20 années d'excellence, un joueur qui n'a jamais triché et qui a offert à cette équipe cinq titres : tu es tout simplement le meilleur Laker de l'histoire», a-t-il déclaré sous un tonnerre d'applaudissements.

Après l'hymne américain joué à la façon de Jimi Hendrix par Flea, le bassiste des Red Hot Chili Peppers qui est un partisan acharné des Lakers, Bryant a enfin pu commencer son dernier match sous les acclamations de «son» public, dont un parterre de célébrités comme l'acteur Jack Nicholson, l'ancien footballeur David Beckham et le rappeur Jay-Z.

Ému par son héros Magic

Pour aborder ce dernier match, Bryant n'avait pas regardé la télé et n'avait rien lu de ce qui avait été écrit sur lui. «Je ne voulais pas mal jouer, j'étais nerveux en début de match. Mon début a d'ailleurs été horrible, mais j'ai réussi à me calmer au fil du match. Il y a beaucoup de moments où j'étais vraiment ému, lorsque Magic Johnson, mon héros, a fait son discours, lorsqu'on est sortis du tunnel, la dernière fois que j'ai enfilé mon maillot, mais j'ai essayé de bloquer ces émotions, je ne voulais pas gâcher cette soirée, je ne pouvais pas me permettre d'être ému.»

Il a joué 42 minutes et effectué 50 tirs en direction des paniers - un sommet en carrière - alors que tous ses coéquipiers lui passaient sans arrêt le ballon. Il a marqué 23 points au quatrième quart, dont deux paniers de trois points dans la dernière minute de jeu.

Bryant est devenu le joueur le plus âgé de la NBA à marquer au moins 50 points dans un match. Il a fait bien mieux pour sa dernière rencontre que son modèle Michael Jordan. Pour ses adieux en avril 2003 sous le maillot de Washington, la légende des Bulls de Chicago avait inscrit 15 points en 28 minutes.

Que s'est dit Bryant en quittant le parquet pour la dernière fois? «C'est comme si j'étais dans le brouillard, tout se passait doucement, je ne savais plus où regarder, je me disais qu'il fallait que j'en profite et que je retienne ce qui était en train de se passer, c'était comme dans un rêve. La chose la plus cool pour moi, c'est que mes filles m'aient vu jouer comme j'ai joué par le passé. Je leur ai dit : "Cela m'arrivait souvent avant..."»  Avec AP

Kobe Bryant en chiffres

Bryant et sa fille Gianna... (AP, Jae C. Hong) - image 3.0

Agrandir

Bryant et sa fille Gianna

AP, Jae C. Hong

13: Le rang où Kobe Bryant a été repêché en 1996 par les Hornets de Charlotte. Ils l'ont aussitôt cédé aux Lakers de Los Angeles en échange du pivot yougoslave Vlade Divac. Fils de Joe Bryant, un ancien joueur de la NBA, Kobe est directement passé d'un collège de Philadelphie aux parquets de la NBA à 17 ans. Il a accumulé cinq bagues de champion (2000, 2001, 2002, 2009 et 2010), un trophée de meilleur joueur (2008) et deux titres de meilleur marqueur (2006, 2007).

18: Nombre de sélections au Match des étoiles. Seul Kareem Abdul-Jabbar en a disputé plus (19). À 19 ans, il est devenu en 1998 le plus jeune joueur de l'histoire à participer à cette rencontre.

20: Nombre de saisons avec les Lakers. Aucun autre joueur de la NBA n'a joué autant d'années sous le même maillot.

25: Nombre de matchs où il a marqué 50 points et plus. Seuls Wilt Chamberlain (118) et Michael Jordan (31) ont fait mieux.

81: Son record de points le 22 janvier 2006 lors de la victoire contre Toronto (122-104), soit 66,4 % des points de son équipe. Seul Wilt Chamberlain a fait mieux avec 100 points en 1962.

323,3 millions $ cumulés en salaire, dont 25 millions $ lors de sa dernière saison.

5640: Points marqués en séries. Troisième derrière Michael Jordan et Kareem Abdul-Jabbar.

14 481: Tirs ratés en saison régulière, un record de la NBA.

33 643: Points marqués en saison régulière. Kobe Bryant est troisième à ce chapitre derrière Kareem Abdul-Jabbar (38 387) et Karl Malone (36 928). Le joueur de 6'6'' (2,01 m) et de 212 livres (96 kg) est toutefois le seul joueur de l'histoire de la NBA à avoir marqué plus de 30 000 points et réussi plus de 6000 passes décisives.  AFP

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer