Les Warriors toujours dans l'ombre des Bulls

Malgré la saison record de Stephen Curry et... (AFP, Garrett Ellwood)

Agrandir

Malgré la saison record de Stephen Curry et des Warriors de Golden State, une écrasante majorité d'Américains (77 %) considèrent les Bulls de Chicago de 1995-1996 comme la meilleure équipe de l'histoire.

AFP, Garrett Ellwood

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Golden State a bouclé mercredi la meilleure saison régulière de l'histoire de la NBA avec 73 victoires en 82 matchs, mais les Warriors sont encore, pour beaucoup, dans l'ombre des Bulls de Chicago de 1995-1996.

Qui des Warriors de Stephen Curry ou des Bulls de Michael Jordan s'imposeraient dans une finale de rêve au meilleur des sept matchs? Scottie Pippen, le fidèle lieutenant du légendaire Air Jordan dans les années 90, n'a aucun doute : «Les Bulls en quatre matchs», a-t-il asséné.

Le débat agite la NBA depuis des mois déjà, sans qu'il soit possible d'apporter une réponse définitive. Même les statistiques ne permettent pas de trancher.

Les champions de la NBA en titre ont gagné un match de plus que les Bulls en 1995-1996. Si Golden State a marqué plus de points par match (114,8 contre 105,2), les Bulls en ont concédé moins (92,9 contre 104,1) et ont dominé leurs adversaires avec plus d'autorité avec 26 matchs remportés avec au moins 20 points d'écart, contre 15 pour Golden State.

Il y a aussi des facteurs beaucoup plus subjectifs : la saison 1995-1996 de Jordan a laissé un souvenir impérissable, car il disputait sa première saison complète après avoir pris sa retraite à la suite du meurtre de son père en 1993 et sa tentative de se reconvertir en joueur de baseball.

Golden State a bouclé mercredi la meilleure saison régulière de... (Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Le Soleil

Même si les statistiques personnelles de Jordan et de Curry sont comparables - 30,4 points par match contre 29,9, réussite au tir de 49,5 % contre 50,2 %, 4,3 passes décisives par match contre 6,7 - le meneur de Golden State ne fait pas autant rêver que son aîné. Jordan a d'ailleurs été le sportif à la retraite le mieux payé en 2015 avec 110 millions $, dont 100 millions $ du géant Nike en redevances pour l'utilisation de son nom, selon une étude du magazine américain Forbes.

Même Steve Kerr ne peut trancher

Selon une consultation réalisée par la chaîne de télévision ESPN, une écrasante majorité des Américains (77 %) considèrent les Bulls comme la meilleure équipe de l'histoire.

Plus encore que leur personnalité, ce qui différencie Jordan et Curry, les Bulls et les Warriors, c'est leur style de jeu. Quand les Bulls renversaient leurs adversaires, les Warriors épuisent la concurrence avec des changements incessants de rythme et leurs paniers à trois points : lors de sa saison triomphale, Chicago n'en a ainsi marqué que 544, contre 1077 pour Golden State.

Même Steve Kerr, pourtant le mieux placé pour donner son avis, n'arrive pas à trancher. «Je ne sais pas, c'est juste incroyable. Tout ce que je me dis, c'est que j'ai eu de la chance par deux fois de me trouver à la bonne place au bon moment», a souligné l'entraîneur des Warriors, coéquipier de Jordan à Chicago lors de la saison 1995-1996.

Mais pour pouvoir vraiment rivaliser avec Chicago, Golden State doit maintenant aller jusqu'au bout et conserver son titre. Lors des séries de 1996, les Bulls avaient vaincu Miami (3-0), les Knicks (4-1), Orlando (4-0) et Seattle (4-2).

Un exploit salué par Jordan et Obama

Pendant longtemps, le record de 72 victoires en 82 matchs des Bulls de Chicago en 1995-1996 a paru hors d'atteinte. Jusqu'à mercredi soir. L'exploit des Warriors de Golden State a été salué par Michael Jordan lui-même, le grand meneur des Bulls à l'époque. «Les records sont faits pour être battus, le basket continue d'évoluer, cette équipe des Warriors est vraiment sympa à regarder jouer et j'ai hâte de voir ce qu'elle fera en séries», a dit le sextuple champion NBA.

Le président américain Barack Obama, grand amateur de basket et partisan acharné de Chicago, a lui aussi rendu hommage aux Warriors. «Félicitations à ce groupe superbe de joueurs, sur le parquet et en dehors, si quelqu'un devait battre le record des Bulls, je suis content que cela soit eux», a-t-il tweetéAFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer