Les Warriors ne sont plus invincibles

Pour la première fois depuis le début de... (AP, Aaron Gash)

Agrandir

Pour la première fois depuis le début de la saison, Stephen Curry et les Warriors ont goûté à l'amertume de la défaite, samedi soir à Milwaukee.

AP, Aaron Gash

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

LOS ANGELES - Après 24 victoires consécutives, souvent impressionnantes, parfois écoeurantes de facilité, les Warriors de Golden State ont mordu la poussière pour la première fois de la saison à Milwaukee, samedi, lorsqu'ils ont été battus 108-95 par les Bucks.

Il aura fallu attendre un mois et demi pour que les Warriors concèdent leur première défaite de la campagne et retombent sur terre. En incluant leurs quatre dernières victoires la saison dernière, leur série victorieuse atteignait 28 matchs. 

Clin d'oeil du destin, Milwaukee avait déjà stoppé la plus longue série de victoires de l'histoire. Les Lakers de Los Angeles avaient enchaîné 33 succès en 1971-1972 avant de mordre la poussière face aux Bucks emmenés alors par Oscar Peterson et Kareem Abdul-Jabbar.

Samedi, les Warriors ont constamment tiré de l'arrière, étant même menés de 11 points à la pause (59-48). Stephen Curry avait réussi à ramener son équipe à un point au troisième quart. Mais contrairement à leur habitude, ils n'ont cette fois pas réussi à déborder leurs adversaires qui, soutenus par leur public, ont repris le large dans la dernière période.

Greg Monroe a fini la rencontre avec 28 points, tout comme Curry, mais le meilleur marqueur de NBA n'a pas connu sa réussite habituelle, en particulier aux tirs de trois points (2 sur 8), sa spécialité.

Mais n'en déplaise à la jeune et talentueuse équipe de Milwaukee, entraînée par Jason Kidd, Golden State a chuté en grande partie à cause de son calendrier infernal. Les Warriors ont disputé sept matchs de suite à l'extérieur depuis le 30 novembre et ont eu besoin de deux prolongations la veille à Boston pour venir à bout des Celtics et préserver leur invincibilité.

Frapper les esprits

S'ils n'ont pas rejoint ou même dépassé les Lakers de 1971-1972 et s'ils ne sont pas devenus la première équipe à remporter sept matchs consécutifs à l'extérieur, Curry et ses coéquipiers ont frappé les esprits. Ils ont réussi le meilleur début de saison de l'histoire avec leurs 24 victoires consécutives, dont 14 à l'extérieur, un autre record.

«Il n'y a aucune raison d'avoir le moral dans les talons après cette défaite. Notre début de saison reste incroyable et nous savions que nous allions perdre un jour ou l'autre», a insisté Luke Walton, qui agit comme entraîneur-chef lors des matchs en attendant le retour de Steve Kerr, toujours convalescent après deux opérations au dos cet été.

«Perdre, c'est douloureux bien sûr, mais je suis sûr que cette équipe va se rendre compte de ce qu'elle a accompli et va repartir sur des bonnes bases. L'objectif reste et a toujours été le titre en fin de saison.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer