• Le Soleil > 
  • Sports 
  • > Rugby: les All Blacks entrent dans la légende 

Rugby: les All Blacks entrent dans la légende

  • Âgé de 33 ans, Dan Carter a signé une 112<sup>e</sup> et dernière partition majuscule sous le maillot noir (19 points, dont un pénalité de 49 mètres) pour permettre aux All Blacks de conserver leur titre de champions du monde. (AFP, Adrian Dennis)

    Plein écran

    Âgé de 33 ans, Dan Carter a signé une 112e et dernière partition majuscule sous le maillot noir (19 points, dont un pénalité de 49 mètres) pour permettre aux All Blacks de conserver leur titre de champions du monde.

    AFP, Adrian Dennis

  • 1 / 7
  • Beauden Barrett plonge pour marquer l'essai et sceller l'issue de la rencontre. (AFP, Adrian Dennis)

    Plein écran

    Beauden Barrett plonge pour marquer l'essai et sceller l'issue de la rencontre.

    AFP, Adrian Dennis

  • 2 / 7
  • Cette Australienne espérait que ses Wallabies deviendraient les premiers triples champions du monde. Double déception, c'est l'ennemi juré qui a réussi l'exploit. (AFP,Williams West)

    Plein écran

    Cette Australienne espérait que ses Wallabies deviendraient les premiers triples champions du monde. Double déception, c'est l'ennemi juré qui a réussi l'exploit.

    AFP,Williams West

  • 3 / 7
  • La Nouvelle-Zélande a encore une fois été à la hauteur de sa réputation. (AFP, Adrian Dennis)

    Plein écran

    La Nouvelle-Zélande a encore une fois été à la hauteur de sa réputation.

    AFP, Adrian Dennis

  • 4 / 7
  • Menés 21-3 quelques instants avant la mi-temps, les Australiens ont tenté d'orchestrer la plus importante remontée de l'histoire du tournoi. Ils ont réduit l'écart à quatre points avant de voir la Nouvelle-Zélande marquer 13 points. (AFP, Paul Ellis)

    Plein écran

    Menés 21-3 quelques instants avant la mi-temps, les Australiens ont tenté d'orchestrer la plus importante remontée de l'histoire du tournoi. Ils ont réduit l'écart à quatre points avant de voir la Nouvelle-Zélande marquer 13 points.

    AFP, Paul Ellis

  • 5 / 7
  • Après un tour du terrain pour célébrer leur titre, les All Blacks se sont tournés vers la gauche de la tribune présidentielle pour exécuter un dernier «Haka» joyeux avant de regagner les vestiaires. (AFP, Glyn Kirk)

    Plein écran

    Après un tour du terrain pour célébrer leur titre, les All Blacks se sont tournés vers la gauche de la tribune présidentielle pour exécuter un dernier «Haka» joyeux avant de regagner les vestiaires.

    AFP, Glyn Kirk

  • 6 / 7
  • Le capitaine néo-zélandais Richie McCaw embrasse la Coupe William Webb-Ellis, apportée sur le terrain dans une malle Vuitton, spécialement fabriquée pour la finale. (AFP, Franck Fife)

    Plein écran

    Le capitaine néo-zélandais Richie McCaw embrasse la Coupe William Webb-Ellis, apportée sur le terrain dans une malle Vuitton, spécialement fabriquée pour la finale.

    AFP, Franck Fife

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

LONDRES - La Nouvelle-Zélande est devenue la première nation à défendre avec succès son titre de championne du monde de rugby en défaisant l'Australie 34-17, samedi au stade de Twickenham.

Avec cette troisième coupe Webb-Ellis (1987, 2011, 2015) - un sommet -, les All Blacks se sont taillé une place éternelle dans la légende du rugby. Depuis la finale de 2011, ils n'ont perdu que trois de leurs 54 matchs.

Ce sacre récompense le travail minutieux effectué à tous les échelons néo-zélandais pour préserver depuis 1903 cette suprématie, en dépit d'un réservoir limité si l'on considère que le pays n'est peuplé que de 4,5 millions d'habitants!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer
  • Les All Blacks entrent dans la légende
    Âgé de 33 ans, Dan Carter a signé une 112<sup>e</sup> et dernière partition majuscule sous le maillot noir (19 points, dont un pénalité de 49 mètres) pour permettre aux All Blacks de conserver leur titre de champions du monde. (AFP, Adrian Dennis)

    AFP, Adrian Dennis

    Âgé de 33 ans, Dan Carter a signé une 112e et dernière partition majuscule sous le maillot noir (19 points, dont un pénalité de 49 mètres) pour permettre aux All Blacks de conserver leur titre de champions du monde.

  • Les All Blacks entrent dans la légende
    Beauden Barrett plonge pour marquer l'essai et sceller l'issue de la rencontre. (AFP, Adrian Dennis)

    AFP, Adrian Dennis

    Beauden Barrett plonge pour marquer l'essai et sceller l'issue de la rencontre.

  • Les All Blacks entrent dans la légende
    Cette Australienne espérait que ses Wallabies deviendraient les premiers triples champions du monde. Double déception, c'est l'ennemi juré qui a réussi l'exploit. (AFP,Williams West)

    AFP,Williams West

    Cette Australienne espérait que ses Wallabies deviendraient les premiers triples champions du monde. Double déception, c'est l'ennemi juré qui a réussi l'exploit.

  • Les All Blacks entrent dans la légende
    La Nouvelle-Zélande a encore une fois été à la hauteur de sa réputation. (AFP, Adrian Dennis)

    AFP, Adrian Dennis

    La Nouvelle-Zélande a encore une fois été à la hauteur de sa réputation.

  • Les All Blacks entrent dans la légende
    Menés 21-3 quelques instants avant la mi-temps, les Australiens ont tenté d'orchestrer la plus importante remontée de l'histoire du tournoi. Ils ont réduit l'écart à quatre points avant de voir la Nouvelle-Zélande marquer 13 points. (AFP, Paul Ellis)

    AFP, Paul Ellis

    Menés 21-3 quelques instants avant la mi-temps, les Australiens ont tenté d'orchestrer la plus importante remontée de l'histoire du tournoi. Ils ont réduit l'écart à quatre points avant de voir la Nouvelle-Zélande marquer 13 points.

  • Les All Blacks entrent dans la légende
    Après un tour du terrain pour célébrer leur titre, les All Blacks se sont tournés vers la gauche de la tribune présidentielle pour exécuter un dernier «Haka» joyeux avant de regagner les vestiaires. (AFP, Glyn Kirk)

    AFP, Glyn Kirk

    Après un tour du terrain pour célébrer leur titre, les All Blacks se sont tournés vers la gauche de la tribune présidentielle pour exécuter un dernier «Haka» joyeux avant de regagner les vestiaires.

  • Les All Blacks entrent dans la légende
    Le capitaine néo-zélandais Richie McCaw embrasse la Coupe William Webb-Ellis, apportée sur le terrain dans une malle Vuitton, spécialement fabriquée pour la finale. (AFP, Franck Fife)

    AFP, Franck Fife

    Le capitaine néo-zélandais Richie McCaw embrasse la Coupe William Webb-Ellis, apportée sur le terrain dans une malle Vuitton, spécialement fabriquée pour la finale.