S'intégrer par le plaisir

Plusieurs organisations contactées par Le Soleil sont d'accord... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Plusieurs organisations contactées par Le Soleil sont d'accord pour dire que Motivaction jeunesse joue un rôle important dans l'intégration des nouveaux arrivants à Québec.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Québec ville d'accueil

Actualité

Québec ville d'accueil

La grande région de Québec s'est inscrite dans le mouvement général d'accueil lors de la récente crise des réfugiés syriens. Par cette série d'articles, Le Soleil s'intéresse aux services offerts aux nouveaux venus, allant des besoins de la vie quotidienne en passant par les loisirs et le travail. »

<p>Camille B. Vincent</p>
Camille B. Vincent

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) La grande région de Québec s'est inscrite dans le mouvement mondial d'accueil des réfugiés syriens. Dans cette série d'articles, Le Soleil se penche sur les services offerts aux immigrants et sur la manière dont ils s'intègrent dans la région. Tour d'horizon de ce qu'impliquent l'arrivée, la vie quotidienne, l'emploi et les loisirs pour ces nouveaux venus. Dernier de 4

Se pencher sur les loisirs offerts à Québec aux nouveaux arrivants, c'est se faire parler de Motivaction jeunesse. Et Le Soleil a pu le constater. Pas que l'organisme ne se destine qu'aux immigrants, mais par la force des choses, «une histoire d'amour est née» entre eux et Motivaction jeunesse au fil du temps, confie Luc Richer, qui en est le directeur.

Plusieurs organisations contactées par Le Soleil ont en effet mentionné le travail de l'organisme de Québec lorsqu'il était question de services de loisirs offerts aux immigrants. Selon Chantal Gilbert, conseillère municipale responsable des communautés culturelles à Québec, «Motivaction jeunesse fait un travail extraordinaire».

Créé il y a plus de 16 ans, Motivaction jeunesse lutte contre le décrochage scolaire, la sédentarité et la délinquance en incitant les jeunes en difficulté et de milieux défavorisés à bouger.

Par la force des choses, les jeunes immigrants sont devenus une clientèle importante, voire majoritaire, pour l'organisme. «On travaille en basse ville, dans Limoilou et Vanier, et les immigrants sont presque tous dans ces secteurs-là. Dans nos écoles associées, ils sont en grand nombre», explique M. Richer.

Le mandat que s'est donné Motivaction jeunesse auprès des jeunes immigrants : «leur faire vivre Québec, leur faire vivre des réussites, leur faire vivre toute sorte de choses positives qui leur permettent de mieux prendre leur place, de mieux atterrir ici, à Québec, et de leur faciliter la vie», décrit-il. Le tout en devenant un guide, un ami, un allié pour ces jeunes.

«Et ils nous le rendent bien», assure Luc Richer. «Ces jeunes-là ont vraiment un goût d'apprendre, un goût de vivre, un goût de faire leur place. [...] On n'est pas le Bon Dieu, et on ne change pas la vie de tous ces jeunes-là à tout jamais, mais on sent vraiment qu'on dépoussière. On les aide à mieux s'intégrer.»

Multitude de programmes

Bien sûr, l'organisme agit principalement auprès des jeunes, mais l'impact que cela peut avoir n'est pas à minimiser, rappelle Luc Richer. D'abord parce que Motivaction jeunesse invite les parents immigrants à participer à certaines de leurs activités, et «parce qu'il y en a qui vont être des leaders demain dans la société québécoise. Il y en a qui vont vivre ici pour toujours. À un moment donné, le mot "immigrant" n'existera plus pour eux.»

Sinon, divers organismes travaillent avec la Ville pour faciliter l'accès des nouveaux arrivants aux activités culturelles et sportives de Québec. Parmi eux, le Centre R.I.R.E. 2000, le Centre multiethnique de Québec, Ressource Espace Familles, le Pivot et la Ruche Vanier.

Chantal Gilbert mentionne plus particulièrement deux programmes dont le rôle est primordial à Québec : le programme Guichet ouvert, qui donne aux familles un accès gratuit aux programmations artistiques et culturelles des salles de spectacles et des musées, et le programme Vacances-Été, qui permet à tous les enfants d'avoir accès cinq jours par semaine à des activités organisées durant la période estivale.

Elle tient à préciser que ces programmes ne sont pas exclusivement destinés aux immigrants, car «pour que le Québec reste une société accueillante, il faut que l'équité reste là, que l'on n'offre pas plus aux immigrants» qu'aux autres citoyens.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer