Exclusif

Une grande fête populaire pour le MNBAQ

Le chanteur Pierre Lapointe agit à titre de... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le chanteur Pierre Lapointe agit à titre de porte-parole des festivités, en marge de l'ouverture du nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec. Il espère que la visite des nouvelles expositions, comme Installations, sera l'occasion pour beaucoup de visiteurs de faire une rencontre marquante avec l'art actuel.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le MNBAQ s'agrandit

Arts

Le MNBAQ s'agrandit

À l'occasion de l'ouverture du nouveau pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, Groupe Capitales Médias revient sur cette aventure architecturale, artistique, urbaine et festive. »

Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) À l'occasion de l'ouverture du nouveau pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, Groupe Capitales Médias revient sur cette aventure architecturale, artistique, urbaine et festive. Prochain rendez-vous le 13 juillet. 3e de 4

Il ne reste plus que quelques jours avant l'ouverture officielle du nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), qui prendra des allures de grande fête populaire dans le quartier Montcalm.

C'est justement ce mélange des genres qui enthousiasme Pierre Lapointe, qui agit comme porte-parole des festivités. «Le ruban que l'on coupera lors de la cérémonie d'ouverture est une oeuvre de l'artiste Giorgia Volpe. Symboliquement, je trouve que ça veut dire beaucoup. Le côté officiel et solennel est conjugué à l'artistique et à l'éclaté», souligne le chanteur.

Celui-ci espère que la visite des nouvelles expositions du MNBAQ, particulièrement celle de la grande exposition Installations, sera l'occasion pour beaucoup de visiteurs de faire une rencontre marquante avec l'art actuel. «C'est le portrait fidèle et impressionnant de tout ce qui s'est fait au Québec ces dernières années», dit-il. Il chérit en particulier les oeuvres qui ont à la fois une inspiration classique et une influence forte, comme celles de Yannick Pouliot, qui maîtrise l'art de bousculer nos repères avec ses décors inspirés des salles de bal. Pierre Lapointe a aussi un penchant avoué pour le travail du trio de Québec BGL, à qui il a fait appel pour son album La forêt des mal-aimés.

«L'art actuel réveille l'esprit et la curiosité des gens. C'est un monde qui a changé ma vie, qui m'a permis de trouver ce que je voulais faire et qui m'a amené à m'intéresser à la mode, au design et à toutes les avant-gardes», raconte-t-il.

La colossale installation The Flux and the Puddle, de David Altmejd, où flottent nourriture, fourmis, loups-garous et fluides dans un entrelacs de cubes en plastique et de miroirs, devrait attirer les coups de coeur, selon Lapointe. Sa présentation a permis au Musée d'art contemporain de Montréal de fracasser des records à la billetterie l'an dernier. Elle sera au MNBAQ pour 10 ans. «C'est un bijou gigantesque, qui va chercher une fibre émotive chez les gens. Ça m'émeut vraiment qu'une oeuvre puisse marquer à vie.»

Les activités du 24 juin

  • De 9h à 16h, l'avenue Cartier et la Grande Allée seront occupées par La folle foire, 19 stations artistiques et participatives, orchestrées par Alexandre Fecteau.
  • Dès 11h, au son des grifftabelles (un instrument ancien) de Raôul Duguay, la foule, conduite par le ruban de l'artiste Giorgia Volpe, marchera jusqu'au pavillon pour son inauguration en présence des dignitaires et de Pierre Lapointe.
  • Le nouveau complexe muséal sera accessible gratuitement et animé par des visites commentées et des performances musicales de 12h30 à 22h.
  • De 13h à 20h, le film L'architecture du pavillon Pierre-Lassonde sera projeté au nouvel auditorium de 250 places.
  • De 13h à 17h, les visiteurs pourront suivre Le parcours du solstice, une promenade historique dans les rues de Québec. La cour intérieure du Musée sera animée par le jazz, le swing et le blues du Mardi-Gras Band.
  • De 22h à 2h, la Nocturne Mutek se veut un grand happening où musique électronique et conceptions lumineuses transformeront deux étages du nouveau pavillon en pistes de danse.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer