Nous sommes tous des immigrants

Je dois avouer que les affiches et le discours sur la remigration me gossent. (AFP)

Agrandir

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Je dois avouer que les affiches et le discours sur la remigration me gossent.

Quand mes ancêtres sont arrivés en terre d'Amérique, autour de 1650, et se sont installés près de Québec, ils étaient des immigrants. Même que dans leur province de Normandie, ils étaient déjà des immigrants venus du nord de l'Europe. Les populations amérindiennes, elles-mêmes immigrantes, les ont accueillis avec quelques heurts et accommodements. Que dire de nos ancêtres écossais engagés de l'armée britannique qui ont choisi de rester chez-nous, suivis d'Irlandais fuyant une terre incapable de les nourrir à cause, entre autres, de la maladie de la pomme de terre. La Chine nous a donné des travailleurs, quasi esclaves, pour construire notre chemin de fer; ils nous ont initiés aux parfums d'Asie.

Ensuite vinrent les boat-people, principalement du Viet-Nam et d'Asie du Sud-Est. Les Italiens et les Grecs, du bassin méditerranéen, nous ont fait découvrir de nouvelles saveurs et ont partagé avec nous leur riche culture tout comme aujourd'hui nos amis des pays du Maghreb. Puissent-ils vivre avec nous à jamais. Au fait, j'endosse entièrement les propos de mon député Joël Lightbound sur ce sujet et l'en remercie.

Yvan Robitaille, Sainte-Foy




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer