Vétérans: une question qui a traîné trop longtemps

L'auteur fait valoir que les vétérans ne devraient... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'auteur fait valoir que les vétérans ne devraient pas avoir à combattre leurs gouvernements pour l'appui et la compensation qu'ils méritent.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Lettre au premier ministre Justin Trudeau

Nous avons essayé à plusieurs reprises de communiquer avec vous sans succès. Nous vous demandons d'initier d'urgence un papier blanc pour remédier la déduction de la pension RPC qui affecte les vétérans militaires et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à l'âge de 65 ans ou moins s'ils reçoivent une pension d'invalidité depuis longtemps. Cette réduction injuste affecte le bien-être de leurs familles pendant leurs années d'or. Les vétérans militaires et de la GRC maintiennent que leur contrat d'engagement a été brisé.

Monsieur, comme premier ministre du Canada, vous avez dit : «Les vétérans et leurs familles ont mérité notre respect et nos remerciements.» Les vétérans ne devraient pas avoir à combattre leurs gouvernements pour l'appui et la compensation qu'ils méritent. Nous vous demandons de tenir la promesse que vous avez faite aux vétérans et leurs familles. 

Notre Comité des rentes de vétérans désire vous rappeler que les Libéraux ont voté à cinq reprises pour cesser cette réduction. Ils se tiennent derrière vous! Les vétérans ne demandent aucun paiement rétroactif. Il y a des milliards de dollars disponibles dans nos fonds de pension pour remédier à cette situation. Cette réduction de pension affecte 30 000 vétérans qui ont 65 ans ou plus.

Les membres actuels des Forces armées et les vétérans sont furieux que le gouvernement du Canada soit capable de résoudre d'autres dossiers difficiles et de porter assistance à d'autres pays, pour ensuite dénier la pension qu'ils ont méritée. Le moral de nos forces était l'un des meilleurs. Il s'est détérioré au point où moins de 30 % de nos recrues se réengagent à la fin de leur premier contrat dans les Forces canadiennes. C'est un fait bien connu que la façon dont le Canada traite ses vétérans se reflète dans le recrutement de nouveau personnel.

Le personnel militaire et de la GRC travaillent souvent dans des conditions déplorables. Quel prix pouvons-nous placer au service volontaire que nous demandons à nos époux et épouses d'entreprendre lorsque nous servons notre pays, le Canada? Considérez la perte d'opportunité de revenu de travail de nos époux/ses due aux mouvements opérationnels. 

Plusieurs déplacements ont mené à la perte de leurs bénéfices de RPC. Ils et elles ont souvent fait face à des séparations familiales qui élevaient le niveau de stress pendant que le conjoint maintenait la famille. L'indisponibilité pour célébrer les anniversaires, naissances, réunions familiales est aussi une dure réalité.

M. Trudeau, vous devez tenir la parole donnée aux vétérans et à leurs familles. Aujourd'hui plusieurs ont atteint la quatre-vingtaine, 130 vétérans meurent chaque jour. Cette année passée, notre comité a perdu quatre vétérans proches. Ils ont accumulé plus de 140 années de service. 

Où sont les gens qui se souviennent des sacrifices que les vétérans militaires et de la GRC et leurs familles ont donnés au service et à la protection du Canada? Quand les vétérans, hommes et femmes, recevront-ils la protection de pension qu'eux et leurs familles ont payée de plus d'une façon? 

Cette lettre doit être placée sur le bureau du premier ministre. Il doit fournir une réponse favorable aux personnels militaires et de la GRC et à leurs familles. Les vétérans et leurs familles se sentent floués. Le personnel militaire a besoin encore une fois d'être fier du support et de la protection qu'ils fournissent au Canada. 

Beaucoup de vétérans étaient prêts à faire le sacrifice ultime pour le Canada. Plusieurs familles ont tout donné. Ils ont besoin d'être reconnus non seulement pendant la semaine des opportunités de photos du jour du Souvenir, mais pendant toute l'année. Cette question du RPC traîne depuis bien trop longtemps.

Jean Labelle, Ancien Combattant, Lower Sackville, Nouvelle-Écosse




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer