Hécatombe en cours

«Une hécatombe est en cours sur les terrains... (fournie par Solange Simard)

Agrandir

«Une hécatombe est en cours sur les terrains patrimoniaux des Soeurs de Jésus-Marie, près du clocher de l'église, du majestueux fleuve Saint-Laurent et d'un jardin communautaire en sursis. C'est une invitation à vous y rendre, car le carnage se fait à l'abri des regards», dit Solange Simard.

fournie par Solange Simard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) Un riche promoteur a obtenu gain de cause auprès du ministère de la Culture et des Communications. Tous les mémoires, tous les écrits et tous les témoignages des centaines de citoyens sont passés outre, de même que les recommandations du Conseil du patrimoine culturel du Québec.

Comment expliquer l'acceptation du projet Sous les Bois autrement que par le copinage? Une hécatombe est en cours sur les terrains patrimoniaux des Soeurs de Jésus-Marie, près du clocher de l'église, du majestueux fleuve Saint-Laurent et d'un jardin communautaire en sursis. C'est une invitation à vous y rendre, car le carnage se fait à l'abri des regards.

Ce même ministère s'est époumoné à vanter tous les mérites exceptionnels du faubourg ouvrier Saint-Michel. Et qu'en adviendra-t-il? Ce faubourg servira de voie de transit aux centaines d'automobilistes des futurs tours à condos qui s'élèveront jusqu'à sept étages. La pollution de toutes ces voitures sera déversée dans notre petit quartier et dans le parc Saint-Michel, où tant d'enfants s'y retrouvent.

Ces mêmes automobilistes entreront par la suite sagement dans leur stationnement souterrain pour aller se reposer sur leur balcon ou dans leur piscine orientée du côté sud-ouest, sans aucun bruit ou pollution et avec un ensoleillement idéal que nous n'aurons plus.

Ce «mur de Berlin» qui s'élèvera près des maisons ouvrières sera le symbole de la différence entre deux couches de la société.

Pourquoi ces nouveaux résidents n'auraient-ils pas leur propre voie d'accès pour sortir directement au chemin Saint-Louis? La beauté pittoresque des lieux est de toute façon anéantie à jamais! Pourquoi, en plus d'être défiguré, le faubourg ouvrier servirait-il de dépotoir au bruit et à la pollution?

Solange Simard, résidente du faubourg Saint-Michel




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer