Qu'est-il arrivé à Donald Charette?

La Ville a dû déplacer la piste cyclable... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

La Ville a dû déplacer la piste cyclable de la place des Canotiers à la demande expresse du Port, plaide le maire de Québec.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) En réaction au texte de Donald Charette, publié le 19 juillet

J'ai lu avec beaucoup d'étonnement votre lettre au lecteur publiée le 19 juillet courant dans le quotidien Le Soleil. Mon étonnement tient davantage au média que vous avez choisi qu'à votre critique qui est devenue depuis quelques années votre marque de commerce. 

Vous dénoncez ma décision d'implanter une piste cyclable sur Dalhousie qui crée un goulot d'étranglement pour les automobilistes. Je suis heureux que le Journal de Québec du 20 juillet, le quotidien où vous avez oeuvré pendant quelques années, et dont vous semblez avoir oublié les coordonnées du courrier au lecteur, ait mis en perspective que la Ville a dû déplacer la piste cyclable de la place des Canotiers à la demande expresse du Port. 

Cela me permet de vous dire que retirer une voie de circulation sur une partie de Dalhousie n'a jamais été notre premier choix. Nous avons dû trouver une solution de compromis dans un secteur exigu tant par la topographie que par l'histoire. Nous sommes toujours en analyse de la situation et demeurons ouverts aux améliorations possibles. 

Dans votre méli-mélo d'exemples de ma «déconnexion avec les citoyens», vous me reprochez encore le déménagement du Marché du Vieux-Port au Pavillon du commerce d'ExpoCité. Cette décision est pourtant mûrement réfléchie et réalisée en collaboration avec la Coopérative des horticulteurs de Québec qui gère le marché actuel. Cette relocalisation permettra de rendre le marché plus accessible à un plus grand nombre de consommateurs en plus d'augmenter sa superficie et de multiplier son offre alimentaire à la population.

Marché saisonnier

Le nombre de stationnements qui constitue actuellement une limite à son développement sera ainsi augmenté. Les critiques comme la vôtre concernant le déménagement de l'actuel marché ne sont pas sans rappeler les appels à la catastrophe qui avaient marqué le déplacement du Marché Saint-Roch vers le Vieux-Port à la fin des années 70... Et je me permets de vous rappeler qu'il y aura un marché saisonnier à la Place de Paris, de mai à octobre, toujours géré par la Coopérative des horticulteurs. 

Quant aux dossiers pêle-mêle que vous citez, troisième lien, camions de cuisine de rue, Service rapide par bus (SRB) et j'en passe, nos prises de position ont été bâties sur des études et des consultations publiques auprès de la population et, quand elles ne l'ont pas été, comme pour le troisième lien, c'est l'intérêt général des gens de Québec qui a motivé et motivera toujours nos prises de position. 

Je constate que comme vous n'êtes plus au coeur de l'actualité, il manque peut-être certains éléments d'information qui seraient utiles à votre analyse. Croyez-moi, la critique est facile, surtout quand on n'a pas à mettre les mains à la pâte. J'aimerais bien vous imaginer à ma place... mais le Ciel nous en préserve. 

Régis Labeaume, maire de Québec 




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer