Le téléphérique descend pour conquérir la ville

Londres a inauguré un téléphérique urbain en 2012.... (Archives AP)

Agrandir

Londres a inauguré un téléphérique urbain en 2012. Pourquoi ne pas utiliser le même moyen pour relier les deux rives de Québec?

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) Longtemps réservé aux amateurs de sport d'hiver, le téléphérique devient un mode de transport urbain au même titre que le bus. Plusieurs villes dans le monde ont déjà adopté ce moyen de transport économique, rapide et écologique : Londres, Hong Kong, Grenoble, Brest, etc.

Le plus grand téléphérique du monde se trouve en Savoie. Il est composé de deux cabines, double étage, pouvant transporter 200 personnes sur presque deux kilomètres de portée sans appui intermédiaire, et ce en quatre minutes seulement (34 km/h). Il a coûté 15 millions d'euros (un peu plus de 22 M$CAN) en 2012.

Un autre téléphérique géant est en opération au nord du Viêtnam dans la fameuse baie d'Halong, le plus gros et le plus grand du monde.

Il transporte 2000 passagers par heure et accueille 230 passagers sur deux étages aussi. Il a été construit en 19 mois seulement et relie les deux rives grâce à 2165 mètres de câble sans pylône central. Il est en opération depuis le 15 juin 2016 et la partie électromécanique de l'ouvrage a été réalisée en Suisse.

À Londres, depuis les Jeux olympiques de 2012, un téléphérique urbain enjambe la Tamise grâce à une liaison aérienne d'un kilomètre et est un attrait touristique important.

Sobre en énergie, silencieux, rapide, écologique et impliquant de faibles coûts d'opération, le téléphérique roule 365 jours par année, jour et nuit. La traversée, qui ne dure que quatre minutes, n'est pas handicapé par les vents, la pluie, le verglas ou le froid intense, et ne nécessite que deux opérateurs. 

Plusieurs sites pourraient être envisagés pour installer ce nouveau téléphérique. 

Son emprise au sol se limite aux stations de départ et d'arrivée. Le pont Pierre-Laporte a 1041 mètres de longueur.

La distance entre Québec et Lévis est, elle , de 1000 mètres. Pourquoi pas un pareil téléphérique à Québec entre les deux ponts, entre les Plaines et Lévis au niveau des traversiers, ou entre Saint-Romuald et la promenade Champlain? Aux spécialistes de choisir l'endroit le plus approprié. 

Ce troisième lien me paraît être une solution économique pour régler définitivement les problèmes de transport entre les deux villes. 

En plus d'être un attrait touristique indéniable.

Michel Vallieres, Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer