Réveil. Glycémie. Insuline. Déjeuner.

Le diabète de type 1 est une maladie... (123RF)

Agrandir

Le diabète de type 1 est une maladie chronique qui ne se guérit pas selon Diabète Québec.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Pendant que je suis en train de mesurer la quantité de confiture à tartiner sur ma tranche de pain grillé, j'ouvre une lettre de l'agence du revenu du Canada m'étant adressée.

Mon admission au programme de crédit d'impôt pour personnes handicapées du Canada est échue. Je dois remplir un nouveau formulaire signé par mon médecin si je veux continuer à bénéficier de ce crédit d'impôt et contribuer à mon régime d'épargne invalidité. Le diabète de type 1 est une maladie chronique qui ne se guérit pas selon Diabète Québec. Les injections ou perfusions d'insuline permettent à une personne atteinte de diabète de type 1 de survivre, elles ne guérissent pas la maladie ni n'empêchent le développement de complications à long terme explique FRDJ, une fondation canadienne qui effectue de la recherche sur le diabète de type 1.

Ça, heureusement, le gouvernement du Québec l'a bien compris et après une seule demande, je suis admissible à vie. Mais pas pour le Canada. Non, le Canada préfère dépenser des ressources financières pour analyser plusieurs fois au cours d'une vie le formulaire d'admission d'une personne diabétique (ou autre maladie). D'autant plus que le verdict peut être renversé dépendamment de la personne qui traite du dossier... Ce formulaire doit être rempli par le médecin traitant ou infirmière (autorisé depuis 2017 seulement) ce qui ajoute une charge de travail supplémentaire qui pourrait être facilement réduite puisqu'il devra le remplir plusieurs fois pour le même patient.

En acceptant que le formulaire d'admission pour le crédit pour personnes handicapées soit effectif à vie pour la personne souffrant d'une maladie incurable, des tâches administratives sont éliminées pour les médecins ainsi que pour le personnel administratif de l'ARC en plus d'enlever un stress non nécessaire aux personnes souffrant de maladies chroniques et à leurs proches. Je n'ai pas choisi d'être diabétique de type 1. Je n'ai pas choisi d'être handicapée. Mais je pense que des choix sont possibles afin d'alléger le quotidien des personnes handicapées ayant des maladies incurables.

Glycémie. Insuline. Dîner.

Roxanne Béland, 24 ans, diabétique de type 1 depuis 10 ans, Lévis




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer