Le pays incertain

Pour le reste du monde, le Canada semble... (Archives La Presse canadienne, Justin Tang)

Agrandir

Pour le reste du monde, le Canada semble se résumer au froid, à la police montée et, depuis 18 mois, à son premier ministre.

Archives La Presse canadienne, Justin Tang

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) La revue Argument a eu la bonne idée de publier ce printemps un numéro sur le thème du 150e anniversaire du Canada. Tout est bon dans ce recueil de textes d'une douzaine d'auteurs qui exposent chacun un point de vue particulier sur le Canada tel qu'il a été conçu et vécu depuis le milieu du XIXe siècle.

La plupart de ces textes adoptent un point de vue assez critique, mais sur un mode très réservé, comme il sied à des universitaires et à des gens bien. C'est le cas d'Herménégilde Chiasson, un phare de la culture acadienne contemporaine, d'André Burelle, ex-rédacteur personnaliste des discours de Pierre-Elliott Trudeau, de l'ancien premier ministre Brian Mulroney ou encore de Chris Champion, ex-conseiller politique du ministre conservateur Jason Kenney. À partir d'angles variés, la plupart de ces auteurs constatent qu'il est difficile de dégager une vision claire de ce qu'a voulu être le Canada au cours du dernier siècle et demi. Un mythe fondateur, une métaphore lumineuse, une vision inspirante ont manqué à ce pays. 

Certains des auteurs du recueil estiment que le Canada a été créé d'abord pour répondre à l'appétit de profit de la bourgeoisie coloniale anglaise et écossaise. Cette bourgeoisie n'avait aucune ambition nationale et se satisfaisait très bien du rattachement du dominion à l'Empire britannique. En cela, le Canada n'était pas différent de l'Australie, de l'Inde, de l'Algérie, du Congo ou de l'Indonésie qui, à la même époque, étaient aussi des avant-postes lucratifs de la bourgeoisie d'affaires européennes. 

Ce manque d'intérêt à la création d'une nation canadienne distincte explique que le nouvel État ait été si peu empressé à s'affranchir des liens de subordination à l'endroit de Londres. Passons vite sur l'étapisme extrême qui s'est conclu par le rapatriement de la constitution 115 ans après la création du pays. Il aura fallu attendre à 1908 pour frapper notre monnaie, à 1964 pour avoir un drapeau et à 1980 un hymne national. Et le chef de l'État canadien est toujours le souverain britannique. 

Pour le reste du monde, le Canada semble se résumer au froid, à la police montée et, depuis 18 mois, à son premier ministre. Le Canada n'apparaît que rarement dans les classements publiés sur différents sujets dans l'hebdomadaire The Economist. Absence étonnante parce que ce pays est quand même membre du G7, le navire amiral du libéralisme économique. Pour le réputé magazine et, sans doute pour la grande majorité de ses lecteurs, l'information sur les États-Unis suffit amplement pour savoir ce qui se passe en «Amérique».

Laurier a prédit en 1904 que le XXe siècle serait canadien, comme le XIXe avait été américain. Comme chacun sait, le XXe siècle a plutôt été plus américain que le précédent. Mais Laurier ne s'est peut-être trompé que sur le siècle. En tout cas, il s'en trouve aujourd'hui pour dire que le Canada est le premier véritable pays du XXIe siècle, soit un pays résolument post-national. C'est présumer que le nationalisme et bel et bien chose du passé et que le multiculturalisme est cette grande vision de lui-même qui a fait défaut au Canada pendant plus d'un siècle. C'est possible. Après tout, le nationalisme est une invention très récente de l'histoire de l'humanité, et les forces intégratrices de remplacement ne manquent pas : le marché, la religion et l'ethnie, entre autres. 

Jean-Claude Cloutier, Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer