Une exposition en hommage au Séminaire de Québec

L'ouverture de l'exposition Le fabuleux destin des tableaux des abbés... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) L'ouverture de l'exposition Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) offre au Musée de la civilisation une formidable occasion de mettre en perspective l'apport inestimable du Séminaire de Québec au développement des arts au Québec.

L'exposition raconte l'histoire d'un ensemble de quelque 180 tableaux religieux européens rescapés des saisies révolutionnaires en France par deux prêtres, les abbés Philippe-Jean-Louis et Louis-Joseph Desjardins. Ceux-ci ont vu à l'importation et à la vente de ces oeuvres à Québec en 1817 et en 1820, où elles furent achetées notamment par des communautés religieuses et des fabriques.

Si l'exposition et son catalogue reposent sur l'idée que le fonds de tableaux des abbés Desjardins a bouleversé le marché de l'art au Canada et stimulé les professions d'artistes d'ici, elle met du même coup à l'honneur la clairvoyance des communautés religieuses et des prêtres qui ont contribué à enrichir des lieux de culte québécois de ces tableaux européens. Rappelons que ces hommes et ces femmes furent guidés par quelques érudits, dont l'abbé Jérôme Demers du Séminaire de Québec, un personnage incontournable de l'histoire de l'enseignement des sciences et de l'architecture au Québec.

Figures d'exception, les prêtres du Séminaire de Québec possèdent le plus grand nombre des tableaux provenant des abbés Desjardins. Avec certitude, 27 de ces oeuvres sont passées entre leurs mains et se sont retrouvées au Séminaire de Québec. Ces biens d'importance nationale ont été confiés au Musée de la civilisation en 1995 avec l'ensemble des collections du Séminaire de Québec. Le Musée en assure depuis la conservation dans des conditions optimales. Il poursuit également des projets de restauration, de documentation et de diffusion afin que le public, les amateurs d'art et les chercheurs d'ici et d'ailleurs bénéficient de ce patrimoine commun.

C'est pourquoi le Musée de la civilisation est fier d'avoir fortement contribué à ce projet d'exposition en prêtant quatorze tableaux, ce qui constitue le tiers des tableaux européens présentés au MNBAQ. Deux d'entre eux ont été restaurés spécialement pour cette exposition. Dans un esprit constant de collaboration avec le milieu muséal, le Musée de la civilisation a voulu, à nouveau, mettre en lumière la richesse de ses collections et rendre ainsi hommage à la contribution exceptionnelle des prêtres du Séminaire de Québec à la conservation du patrimoine québécois.

Stéphan La Roche, directeur général du Musée de la civilisation




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer