Mario Munger: un maître de l'image nous a quittés

Mario Munger, cinéaste, directeur photo et inventeur, est... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Mario Munger, cinéaste, directeur photo et inventeur, est mort le 28 mai 2017.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) Mario Munger, cinéaste, directeur photo et inventeur, est mort le 28 mai 2017. Il avait 60 ans. L'onde de choc provoquée par sa disparition a plongé le milieu du cinéma de Québec dans la tristesse et l'incompréhension.

Décidé à vivre de son métier dans sa ville, il participa à un nombre incalculable de productions auxquelles il apportait son grand professionnalisme. «Munger, c'est le meilleur», se disait-on lorsqu'il fallait trouver un caméraman aguerri. À Québec, il était un mentor, ne calculant jamais ses heures pour aider les plus jeunes. À côté des contrats alimentaires, il mit en images de nombreux documentaires importants, dont : Phôtos (2002-2005) sur les photographes québécois, Le Diable au corps (2007) de Johanne Prégent, scénarisé par Nelly Arcan et Quand je serai vieille, je rangerai mon stylo (2009) sur l'écrivaine Claire Martin. En 2015, il réalisa avec Nathalie Synnett un documentaire sur la tradition orale. Il fallait l'entendre expliquer à cette occasion que la chanson gaspésienne remontait aux troubadours! La mort accidentelle de sa coréalisatrice l'avait beaucoup affecté. 

En plus des «vues» tournées, il inventa avec des amis un ballon-caméra et un système d'éclairage révolutionnaires. Un jour, il m'avait expliqué comment il réussissait à prendre des images 3D avec un simple appareil photo! Sa maîtrise technique était confondante.

Grand vivant, iconoclaste, profondément humain, il animait de sa passion ses mots pleins d'esprit. Il se décrivait lui-même comme un «fou fonctionnel». Il y avait chez lui une sorte de Falstaff. Je me souviens ainsi de nombreuses soirées où, autour d'une grillade et d'une dive bouteille («pour équilibrer le pH», disait-il), nous devisions du monde et du cinéma. On riait beaucoup avec lui, on pleurait parfois. Pour lui, le cinéma c'était essentiellement de l'émotion et le théoricien en moi apprenait à son contact à être moins cérébral. Une soirée avec lui donnait l'impression d'être son meilleur ami. 

Disant cela, je ne prétends à aucun statut particulier. À ses funérailles, près de 250 personnes inconsolables ont eu ce même sentiment de perdre un ami cher. Aurait-il commis ce geste irréparable s'il avait pu voir cette cérémonie? Les personnes qui le commettent, toutes cernées de nuit, ne voient plus rien au-delà de l'obscurité. Peu ou prou, nous sommes tous des êtres approximatifs. Mario était l'une des rares personnes entières que je connaissais. Mais son énergie débordante avait - on le réalise désormais - sa part d'ombre.

Le quartier Saint-Jean-Baptiste semble bien vide depuis son départ. Je l'ai croisé une semaine avant sa mort. Sa détresse ne se devinait pas, mais deux propos me reviennent. Ce n'est plus possible de financer les films documentaires, déplorait-il. Au-delà de problèmes intimes, un constat s'impose : le documentaire au Québec est affecté par un marasme profond. En attendant, ajoutait-il, je fais du ménage dans mes fichiers images. Depuis 30 ans, Munger avait filmé des centaines d'heures sur la vie de ses semblables. À chaque événement du quartier, on le voyait derrière sa caméra. Il aimait profondément sa ville et le Québec. Proche d'un Brault et d'un Labrecque, il cherchait à «bâtir la mémoire» en archivant le présent. Espérons qu'un monteur saura donner vie à ce patrimoine immatériel. L'oeil de Munger a encore beaucoup à nous apprendre sur nous-mêmes.

Jean-Pierre Sirois-Trahan, professeur de cinéma, Université Laval




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer