Petite histoire de réservation de pêche kafkaïenne

Il était une fois deux couples qui désiraient faire un voyage de pêche... (123RF/Alistair Cotton)

Agrandir

123RF/Alistair Cotton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Il était une fois deux couples qui désiraient faire un voyage de pêche ensemble. Amants de camping, ils optent pour un séjour en pêche-camping à l'Étape, dans le parc des Laurentides. Un court séjour de trois nuitées.

Le 3 mars dernier, ils tentent de réserver leur séjour en ligne. Incapables de le faire, ils contactent la SEPAQ par téléphone pour réserver. La préposée est également incapable de réserver le forfait pêche-camping en raison d'un bogue informatique, semble-t-il. Elle leur réserve toutefois l'emplacement de camping et s'engage à les rappeler pour ajouter la pêche au forfait. 

Toujours sans nouvelles le 5 mai, ils rappellent la SEPAQ dans l'espoir de conclure la transaction. La préposée essaie de nouveau de finaliser la transaction. Après 45 minutes de tentative, elle s'informe auprès d'un superviseur. Voilà, il est impossible de réserver un forfait pêche-camping pour quatre adultes sur un même site de camping! Que faire?

On doit louer un autre site et les deux couples auront un forfait pêche-camping, mais n'occuperont qu'un seul site. Parfait... Pas tout à fait. On les informe alors, une heure et demie plus tard dans le processus, qu'on ne peut leur garantir qu'ils pourront pêcher ensemble. Eh oui, au tirage au sort pour l'octroi des lacs, chaque couple aura un jeton et se verra octroyer une chaloupe sur un lac selon son rang. Pas moyen de prendre un seul jeton pour les quatre et de choisir à leur tour un lac où deux chaloupes sont disponibles!

Résultat des courses, mes amis et moi ne savons toujours pas si nous pourrons pêcher ensemble. Nous avons confiance dans le bon sens des préposés à l'Étape qui sauront trouver un accommodement raisonnable. Mais notre petite histoire de pêche n'est pas terminée. On nous apprend également que le forfait pêche-camping n'est offert que pour des séjours de deux ou quatre nuitées! Que faire?

On nous propose de coucher au camping de la Loutre à l'Étape pour la troisième nuitée et de se faire octroyer un des lacs (moins sélect) offerts en pêche à la journée. Bonne nouvelle, on nous garantit qu'on pourra pêcher sur le même lac le troisième jour. 

En retournant faire une vérification sur le site de la SEPAQ, croyez-le ou non, on annonce en grande pompe des forfaits de séjours de trois nuitées pour deux couples en chalet! Comme quoi, pêche et bureaucratie ne font pas toujours bon ménage.

Jean-Marc Bergevin, Montréal




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer