21e siècle ou années 60?

L'auteur estime qu'il faut prioriser les transports actifs... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'auteur estime qu'il faut prioriser les transports actifs et collectifs et s'inspirer des meilleurs exemples réalisés ailleurs dans le monde pour régler le problème de congestion automobile.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

J'ai lu avec étonnement le désir du nouveau venu en politique municipale à Québec de faire la guerre aux projets de transports collectifs que l'administration Labeaume peine à mettre en place. Jean-François Gosselin souhaite «investir pour ajouter des voies (automobiles)» afin de «circuler plus librement». Il faut être ignorant ou opportuniste pour affirmer de telles faussetés.

Aucune ville dans le monde n'a réussi à régler le problème de congestion automobile en ajoutant des voies. La nature a horreur du vide et la nature humaine également; donnez plus d'espaces aux automobilistes et ils occuperont plus d'espace. Pour être crédible, M. Gosselin devrait présenter des études ayant démontré que l'ajout de voie de circulation réduit la congestion routière. L'état des connaissances actuelles démontre plutôt le contraire. 

Le parti de Jean-François Gosselin, Québec 21, fait en principe référence au 21e siècle. La grande ironie dans le choix de ce nom est que M. Gosselin propose en fait des actions qui appartiennent au passé et qui nous ont menés dans le cul-de-sac actuel. Ainsi il s'inscrit dans la tendance trumpiste qui prétend pouvoir régler des problèmes complexes avec des solutions simples. Chers électeurs de Québec ne soyez pas dupes! Questionnez sans tarder ce politicien qui semble vouloir surfer lui aussi sur la récente vague populiste, celle qui prend beaucoup trop de gens pour des imbéciles. 

J'espère de tout coeur que l'intelligence collective prendra le dessus. Ces idées rétrogrades ne méritent aucune place sur la tribune actuelle. Nous sommes au 21e siècle avec son lot de défis en matière de changements climatiques et de santé, qui deviennent de plus en plus aigus. Nous devons prioriser les transports actifs et collectifs en nous inspirant des meilleurs exemples réalisés ailleurs dans le monde. Nous devons adapter ces exemples à notre réalité. Les idées de M. Gosselin ne tiennent pas la route. Nous devons innover. Pas retourner en 1960. 

Dominique Laroche, architecte, Montréal




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer