Dans la boule de cristal de Sol

Alors que plusieurs analystes de la scène politique québécoise voient d'un bon... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que plusieurs analystes de la scène politique québécoise voient d'un bon oeil le report du processus d'accession du Québec à son indépendance en 2022, comme proposé par le nouveau chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, le chef d'Option nationale, Sol Zanetti, prévoit un gouvernement caquiste minoritaire en 2018.

En effet, selon l'argumentaire de M. Zanetti, le fait que JFL veuille soutirer l'épouvantail référendaire que brandit Philippe Couillard et ainsi remettre le PQ «sur le chemin des victoires» va se retourner contre lui en favorisant plutôt une montée de la Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault. Une assertion qui, à mon sens, étant donné le virage «nationaliste» de la CAQ depuis plusieurs mois, mérite considération dans le contexte où le PQ se doit de s'en distinguer en mettant de l'avant son projet d'indépendance.

Si on ajoute à ces observations le fait que Jean-François Lisée se doit de rallier «toutes» les forces souverainistes à son projet de report d'un référendum dans un deuxième mandat d'un gouvernement du PQ, vous avez tous les ingrédients pour donner un certain crédit à la boule de cristal de Sol Zanetti... Enfin, l'avenir nous donnera l'heure juste!

Henri Marineau, Québec

***

Une «bombe à retardement»

Dans la conjoncture politique actuelle, Jean-François Lisée est le candidat idéal pour diriger le PQ. Et ce, pour toutes les raisons déjà évoquées, mais surtout parce qu'en fin stratège, il est le seul à imaginer que sans une alliance avec la CAQ, ce parti n'ira nulle part. On peut déjà prédire que sous sa gouverne, l'histoire se répétera et que nous verrons renaître une coalition politique semblable à celle qui a donné naissance à l'Union nationale. Seule alternative à ses yeux pour mettre fin au long règne des libéraux. C'est dans ce contexte et cet esprit que l'on peut déjà affirmer que Jean-François Lisée représente, pour l'avenir de son parti, une autre version de la «bombe à retardement». On verra! 

Claude Poulin, Québec

***

Combat de coqs

Je trouve que ce genre de confrontation de deux candidats à la présidence des États-Unis tournant au combat de coqs à mort est une séance désobligeante de lavage de linge sale, l'une traitant l'autre de fraudeur du fisc, de menteur sur ses déclarations concernant la guerre des États-Unis en Irak, de grossier vis-à-vis des femmes, et de danger pour les États-Unis s'il en devient président! Et l'autre rappelant le passé sexuel dégradant de son mari, ce qui n'est quand même pas la faute de l'intimée, et la traitant inapte mentalement à prendre la tête des États-Unis! Tout en rappelant que s'il prend la présidence, il l'enverrait directement en prison!!! Et qu'il va rapidement enrichir les États-Unis car il sait comment faire de l'argent, basant son expérience sur son habileté à sauver de grosses sommes de l'impôt! Pire que ça, on en meurt de rire!

Et quand on sait que ce combat de coqs opposant deux personnages pouvant devenir présidents des États-Unis est vu et entendu, puisque traduit, sur toutes les télés du monde, cela donne froid dans le dos car nous sommes directement concernés par la politique étrangère des États-Unis et, disons-le honnêtement, totalement dépendants d'eux militairement concernant la défense de notre territoire en cas de guerre mondiale.

Philippe-Édouard Damien, Québec

***

Les plus vulnérables

La semaine dernière, une juxtaposition : le maire de Toronto, John Tory, a dit, en ce qui concerne le logement social, qu'il n'est pas question de laisser les plus démunis écoper des problèmes de finances publiques. En même temps, notre premier ministre, M. Couillard, lorsque abordé sur la situation d'aide à domicile, n'a eu d'autre chose à dire que de souligner que la santé des finances publiques l'emporte sur tous les enjeux. Il n'a même pas la sensibilité de reconnaître que de dormir dans son fauteuil roulant est humiliant et démontre un profond manque d'empathie. Je suis bien d'accord qu'il faut être un bon intendant des taxes des citoyens, mais jamais au grand jamais au prix des plus vulnérables. C'est la goutte qui fait déborder le vase. Je suis fâché et maintenant un orphelin politique.

Terrance Keller, Québec

***

Comportement discutable des politicens

Nous assistons présentement, dans le monde politique, à des comportements qui sont bien loin de ceux auxquels on devrait s'attendre de politiciens consciencieux. Qu'il suffise de suivre un peu le débat qui oppose Hillary Clinton à Donald Trump aux États-Unis. Des centaines de millions de dollars sont dépensés de part et d'autre pour en venir à s'assurer de dominer la campagne et de convaincre les électeurs. Tous les moyens sont bons pour y arriver, particulièrement ceux ayant pour but de discréditer l'adversaire. Il en va de même chez nous au Québec, tant dans la campagne à la chefferie du PQ que dans le quotidien de la vie publique. Des candidats du même parti se dénigrent l'un l'autre, sans trop se soucier des lendemains de la campagne qui élira un(e) et un(e) seul(e) gagnant(e).

Puis, à l'Assemblée nationale, on s'acharne sur le nouveau ministre des Transports, de même que sur le premier ministre Couillard qui a eu la délicatesse poétique de rendre hommage au chef actuel du PQ, Sylvain Gaudreault. Comme bon nombre de mes concitoyens, je me demande souvent si tous ces jeux politiques n'ont pas pour but de faire diversion des nombreux problèmes auxquels ils font face : immigration, endettement, engorgement de nos routes aux heures de pointe, transports publics, les taxis et UberX, l'éducation, la santé et combien d'autres encore. Dans un tel contexte, comment ne pas être cynique par rapport à nos élus(es)?

Michel Giroux, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer