L'Église et le ciel

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

La nouvelle que le cardinal Gérald Cyprien Lacroix ne souhaite pas donner de directives pour refuser l'accès au sacrement des malades et à la célébration des funérailles aux personnes ayant choisi l'euthanasie (aide médicale à mourir) permet de réfléchir sur le sens de ces rites.

De façon imagée, l'article du Soleil du 30 septembre titrait que «Le diocèse de Québec offre le ciel pour tous». Rappelons que le sacrement des malades et les funérailles catholiques ne sont ni autoroutes ni voies obligées vers le paradis. Par l'onction des malades, l'Église intercède auprès de Dieu pour fortifier la personne gravement malade ou en fin de vie. Lors des funérailles (qui ne sont pas sacrement), nous rappelons notre espérance en Jésus-Christ ressuscité et confions les personnes décédées entre les mains de Dieu. 

L'Église catholique ne prétend pas pouvoir offrir le ciel à toutes et à tous, mais elle propose un chemin pour s'y préparer. Tous les sacrements précédant celui des malades (baptême, eucharistie, réconciliation, etc.) nous donnent ici et maintenant le goût d'une vie éternelle auprès de Dieu. Nous y sommes toutes et tous appelés.

Jasmin Lemieux-Lefebvre, Directeur des communications, Église catholique de Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer