Martine et les funambules

Les quatre candidats à la chefferie du PQ... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les quatre candidats à la chefferie du PQ lors d'un débat tenu à Montréal, le 6 septembre dernier

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Héritier des anciens danseurs de corde, le funambule est un artiste de cirque qui se déplace sur un fil tendu au-dessus du sol en jouant d'une perche courbée pour éviter la chute. L'image du funambule convient à merveille à trois des candidats dans la course à la chefferie du PQ. Pour éviter de s'écraser aux prochaines élections, Lisée, Cloutier et St-Pierre-Plamondon rivalisent de pirouettes surréalistes sur le fil du référendum. Le but est de se ménager les militants tout en évitant d'effrayer de futurs électeurs en cultivant l'ambiguïté sur la question référendaire.

Cloutier, le bellâtre conquérant fort de sa vieille garde, affirme en effet que la décision de tenir ou non un référendum dans le premier mandat d'un gouvernement péquiste sera prise six mois avant les prochaines élections. Le vent, son conseiller, pourrait cependant lui ravir sa «Babylone».

Tétanisé par la popularité de Trudeau, «Lisée le Superbe» renvoie le référendum aux oubliettes (pas avant 2022, et si jamais ça adonne!). 

Tout en s'affichant encore péquiste, il précise qu'il n'y aura aucune démarche souverainiste durant un premier mandat (M. David, Le Devoir, 10 sept. 2016), une contradiction flagrante avec l'article 1.2 du programme («Le PQ agira en gouvernement souverainiste»). Pour le converti de fraîche date St-Pierre-Plamondon, pas de référendum dans le premier mandat et un registre dans le deuxième. «La clarté, ajoute-t-il en visant Ouellet et Lisée, n'a aucun avantage stratégique ni même démocratique.» (P. St-Arnaud, La Presse, 19 juillet 2016). 

Ma foi, voilà qui est clair! L'intrépide Ouellet promet, elle, de tenir un référendum dès le premier mandat. On trouve cette souverainiste audacieuse, mais téméraire, on lui prédit même une défaite certaine dans la course, alors qu'elle ne fait, en péquiste authentique, que défendre le coeur du programme péquiste, bien chevillée sur son article premier.

Ses adversaires, des funambules dont les acrobaties usées excèdent l'électeur qui flaire l'imposture. Ne disait-on pas des anciens danseurs de corde qu'ils étaient des personnages inquiétants?

Romain Gagné, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer