Le PQ à travers son histoire et ses crises

Selon l'auteur, Martine Ouellet est la seule candidate... (Archives La Presse Canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Selon l'auteur, Martine Ouellet est la seule candidate à la direction du Parti québécois qui propose une démarche référendaire claire.

Archives La Presse Canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Après les appuis de l'écrivain Victor-Lévy Beaulieu et d'Yves Michaud pour Martine Ouellet, est-ce que le Parti québécois (PQ) se dirige vers une nouvelle crise?

Les crises au PQ ont été fréquentes. Comme dans la bande dessinée Astérix, les irréductibles indépendantistes se sont toujours chamaillés. Dès sa fondation, il y avait de l'animosité entre Pierre Bourgault du RIN et René Lévesque. Le premier chef du PQ a menacé régulièrement de quitter son parti. La première grande crise fut provoquée par Lévesque lorsqu'il a demandé aux membres de choisir entre lui ou le congrès du parti, ce que l'on a appelé le renérendum.

Sachant qu'il était plus populaire que son parti, Lévesque a forcé la main des membres pour infirmer la décision du congrès et mettre l'option souverainiste en veilleuse. Puis en 1984, à la suite de la décision de René Lévesque de donner une nouvelle chance au fédéralisme (le beau risque), six ministres de son cabinet démissionnent en bloc.

Le successeur de Lévesque, Pierre Marc Johnson, propose un changement majeur dans l'article 1 du programme politique du PQ avec «l'affirmation nationale». La grogne se lève au sein du parti. Certains ténors souverainistes poussent le chef vers la sortie au moment où Lévesque meurt. L'onde de choc ramène les dissidents du «beau risque» et Jacques Parizeau devient le troisième chef.

Le soir du référendum de 1995, le chef du camp du Oui accuse l'argent et le vote ethnique comme étant les raisons de la défaite. Une nouvelle crise se lève au sein du parti souverainiste. La démission de Parizeau calme les esprits et ouvre la porte à Lucien Bouchard. Le PQ a toujours cherché un sauveur comme chef. Après Lévesque et Parizeau, Bouchard était tout désigné. Mais l'ex-chef du Bloc québécois apprend rapidement que l'on ne peut mettre en veilleuse l'option souverainiste du parti. Avec l'atteinte du déficit zéro et les «conditions gagnantes», il y a une nouvelle vague de défection des membres plus à gauche et souverainistes. Ils fonderont le Rassemblement pour l'alternative politique (RAP).

Le cinquième chef du PQ, Bernard Landry, a connu lui aussi la colère du Congrès des membres, qui lui a donné un vote de confiance mitigé. Son successeur, André Boisclair, était censé être le nouveau sauveur, celui qui ferait revenir la jeunesse au sein du parti. Ce fut un échec retentissant, reléguant le PQ en seconde opposition derrière l'Action démocratique du Québec.

Pauline Marois est ensuite devenue la première femme chef du PQ. Son désir d'être la première première ministre a créé un sentiment d'hyper contrôle au sein de sa députation. Quatre grosses pointures de son parti vont claquer la porte du parti. Pierre Curzi, Louise Beaudoin, Lisette Lapointe et Jean-Martin Aussant, qui fondera le parti Option nationale, un nouveau parti souverainiste.

Pierre Karl Péladeau fut chef durant seulement une année, trop court pour créer une crise au PQ. Mais la course à sa succession risque de voir à nouveau le parti souverainiste se déchirer. Il n'y a que Martine Ouellet qui propose une démarche référendaire. Les quatre autres candidats sont soit très flou sur la question ou propose une nouvelle mise en veilleuse de l'option souverainiste.

Il ne faut pas une boule de cristal pour voir les ingrédients d'une crise majeure au Parti québécois en octobre prochain. Les sondages ne donnent pas la candidate Ouellet gagnante dans cette course. Y aura-t-il une nouvelle vague de départ au sein du PQ? Est-ce la fin du Parti québécois?

Richard Lahaie, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer