Une lourde tâche, que vous faites avec humanité

Lettre à tout le personnel du septième étage du CHSLD... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Lettre à tout le personnel du septième étage du CHSLD Notre-Dame-de-Lourdes

Chères vous toutes, chers vous tous,

Entourée d'amour, de paix et de ses proches, ma maman, Denise Tétreault, nous a quittés tout doucement à 88 ans pour s'en aller vers la Lumière, le 16 juillet 2016.

Elle a eu le privilège, pendant deux ans, de recevoir vos soins et de bénéficier de votre gentillesse, de votre empathie et de vos compétences. De même, vous m'avez appuyée, conseillée et consolée à maintes reprises. Et en me soutenant, vous m'aidiez également à accompagner maman tout au long du chemin douloureux de la démence.

On parle beaucoup des CHSLD et, malheureusement, l'on entend souvent parler de ce qui ne fonctionne pas. Mais mon expérience avec vous et avec toutes les autres personnes du CHSLD Notre-Dame-de-Lourdes avec lesquelles j'ai été en contact m'a démontré hors de tout doute à quel point votre tâche, bien que lourde, est effectuée avec humanité et professionnalisme.

Ma mère n'était pas sa maladie. J'aimerais que l'on se souvienne d'elle dans la splendeur de son être vivant, que vous n'avez pas eu la chance de côtoyer. Denise avec sa flamboyante chevelure auburn où le soleil venait se mirer, Denise qui aimait son époux André car, disait-elle, il s'appelait André et avait une moustache, Denise la reine du Scrabble, Denise qui a fait la généalogie de plus d'une centaine de familles, Denise qui voyait la vie en vert et en jaune orange et qui aimait les pêches et les fraises, Denise qui a aimé sa fille unique, Suzanne, plus que tout au monde. Ma mère était tout, sauf sa maladie.

Maintenant, elle est au-delà de la souffrance et m'a laissé en adoption une poupée qui a reçu des milliers de câlins et de bisous. N'ayez crainte, j'en prendrai grand soin.

Les mots sont peu de choses pour vous exprimer toute ma reconnaissance.

Quelle que soit votre tâche, quel que soit votre quart de travail, je souhaite de tout coeur que vous vous sentiez personnellement remerciés.

Suzanne Dumont, fille de Denise Tétreault, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer