Contre la politique de la chaise vide

Le porte-parole de la CAQ en matière de... (Photo Jacques Boissinot, archives PC)

Agrandir

Le porte-parole de la CAQ en matière de relations interprovinciales, Benoit Charette.

Photo Jacques Boissinot, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Du 20 au 22 juillet aura lieu un rendez-vous important, au Yukon. Les premiers ministres des provinces se réuniront pour discuter de leurs priorités dans le cadre du Conseil de la fédération. Cette structure sert à favoriser la collaboration entre les provinces ainsi qu'avec le gouvernement fédéral.

Ce rendez-vous ne doit pas être raté. Il ne doit pas non plus être négligé. Des dossiers majeurs sont en jeu pour permettre de bâtir un Québec fort à l'intérieur du Canada. C'est d'ailleurs ce qu'est venue nous rappeler la publication la semaine dernière du rapport d'un comité sénatorial intitulé Des murs à démolir : démantèlement des barrières au commerce intérieur au Canada. Il est plus que jamais dans l'intérêt du Québec de travailler en collaboration avec ses voisins.

Malheureusement, le Québec adopte depuis trop longtemps la politique de la chaise vide dans ses rapports avec le reste du Canada. C'est vrai aussi bien du Parti libéral que du Parti québécois (PQ).

Le PQ pour des raisons évidentes : parce qu'il veut la souveraineté et un troisième référendum. Quant au Parti libéral, il semble avoir renoncé à faire preuve d'ambition. Au pouvoir depuis 2003, il forme un gouvernement usé et fatigué. Le premier ministre Couillard ne montre d'ailleurs que très peu d'intérêt pour ces questions.

Dès 2014, la CAQ présentait des demandes précises que le Québec pourrait porter au gouvernement fédéral. Le plus urgent : restaurer les transferts en santé, pour tenir compte du vieillissement de la population. Puis obtenir plus de pouvoirs pour mieux choisir nos immigrants et mieux défendre notre identité.

En somme, il fallait passer à l'action pour construire un Québec plus fort à l'intérieur du Canada.

Or, deux ans plus tard, nous en sommes toujours au même point avec le gouvernement libéral : au point mort. L'année dernière, Philippe Couillard a affirmé qu'il «comprenait» que le gouvernement fédéral réduise les transferts en santé de 2 à 3 % aux provinces à partir de 2017. Cette réduction privera le Québec de 7 milliards en 7 ans, et pas le début d'une protestation de sa part!

Au Yukon, il faut donc comprendre que nous aurons un premier ministre libéral qui aura baissé les bras d'avance sur le dossier le plus stratégique, et qui sera là sans vraiment être là.

Il est temps d'en finir avec cette politique de la chaise vide, dont le Québec est condamné à sortir toujours perdant. Se transformer en courant d'air n'a jamais constitué une stratégie gagnante. C'est vrai en affaires comme en politique.

À la CAQ, notre choix est clair : occuper tout l'espace disponible pour faire avancer de façon constructive les intérêts du Québec à l'intérieur du Canada. C'est d'ailleurs ce que souhaite aujourd'hui une majorité de Québécois.

À cette fin, voici un ordre du jour qu'aurait fixé un gouvernement de la CAQ pour le rendez-vous de juillet :

  1. Plus d'argent pour les transferts en santé (manque à gagner : 1 milliard $ par an);
  2. Plus d'ouverture et moins de barrières dans le commerce entre les provinces (manque à gagner pour les consommateurs et les entreprises au niveau canadien : 14 milliards $ par an);
  3. Plus de pouvoirs pour la sélection de nos immigrants;
  4. Plus de pouvoirs pour la défense de notre langue et de notre identité;
  5. Plus de pouvoirs pour la nomination des sénateurs québécois.

Benoit Charette, député de Deux-Montagnes et porte-parole de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en matière de relations interprovinciales

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer