Un puissant acteur de mobilisation

Selon l'auteur de cette lettre, le Grand défi... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Selon l'auteur de cette lettre, le Grand défi Pierre Lavoie est un acteur de mobilisation puissant et incontournable.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Je suis professeur et chercheur à l'Université Laval depuis30 ans. À titre de directeur de la recherche en cardiologie à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec - Université Laval (IUCPQ-UL), j'ai aussi le privilège de travailler avec mes collègues chercheurs cliniciens et fondamentalistes à faire avancer le savoir dans le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies cardiovasculaires. Même si je suis entouré de chirurgiens cardiaques et de cardiologues qui sauvent des vies tous les jours, mes collègues sont unanimes : il vaut mieux prévenir que guérir.

Malheureusement, notre système de santé est plus tourné vers le curatif que le préventif. Environ la moitié de nos dépenses publiques vont au système de santé. La situation continue à empirer. Cette situation laisse présager une catastrophe économique pour les générations futures. Est-ce l'héritage que nous souhaitons laisser à nos enfants?

Nos recherches à l'IUCPQ nous ont permis d'identifier de grands facteurs de risque pour les maladies cardiovasculaires, dont l'obésité abdominale (le fameux tour de taille), le syndrome métabolique, le diabète de type 2 (800 000 Québécois en sont affligés), une mauvaise qualité nutritionnelle, l'inactivité physique (si répandue qu'elle tue maintenant plus de Québécois que le tabac) et une mauvaise condition cardiorespiratoire (capacité réduite à tolérer l'effort physique).

J'étais, il y a 10 ans, très pessimiste quant à la santé future de la population québécoise.

Il y a sept ans, par l'entremise de ma collègue chercheure la Dre Natalie Alméras, j'ai rencontré le cofondateur du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL), Germain Thibault, et j'ai été fasciné par la vision et l'engagement profond de cet homme à appuyer Pierre Lavoie dans son oeuvre. Vint ensuite une première participation au fameux 1000 km à titre de capitaine d'une équipe de l'IUCPQ où j'ai constaté tout le travail de terrain fait par Germain et Pierre afin d'éduquer nos enfants sur l'importance et le plaisir de bouger.

Au fil des années, les activités «WOW» du Grand défi se sont multipliées et mobilisent maintenant des centaines de milliers d'enfants ainsi que leurs parents. Avec l'appui de Germain et de Pierre, ma collègue Natalie Alméras et moi-même avons eu une occasion de rêve pour des chercheurs tournés vers la prévention : bâtir de toutes pièces un laboratoire mobile (autobus) qui allait nous permettre de mettre toute notre science au service de l'évaluation et de la prise en charge du mode de vie et de la santé des travailleurs du Québec : Le Grand Défi Entreprise (GDE).

Ce laboratoire humain nous a permis de publier des résultats très prometteurs dans des revues scientifiques. Les entreprises qui ont offert ce programme d'évaluation et de prise en charge des facteurs de risque à leurs employés pourraient aussi toutes témoigner de l'impact considérable qu'a eu le GDE sur la santé de leurs travailleurs.

Grâce au Grand défi Pierre Lavoie, nous sommes à l'aube d'une ère nouvelle. Les enfants ont embarqué et les entreprises qui appuient le GDPL et qui ont des équipes dans l'événement phare du 1000 km supportent financièrement des écoles publiques afin qu'elles puissent organiser de nombreuses activités pour leurs élèves. Si notre gouvernement souhaite faire du Québec un État où une véritable médecine préventive moderne est pratiquée, il est temps de combler le fossé entre ce que nous savons et ce que nous faisons pour la santé des Québécois. Nous devons aller bien au-delà de la gestion des maladies chroniques coûteuses souvent faite par le biais des médicaments, aussi nécessaires soient-ils.

Monsieur le ministre de la Santé, en participant aux activités extraordinaires du Grand défi Pierre Lavoie, vous avez pu vous-même constater que la majorité des Québécois soutiennent cette organisation qui est devenue un acteur incontournable dans l'écosystème québécois de la santé. Pierre est un papa engagé et aussi un grand athlète qui se donne entièrement et qui, comme sportif de haut niveau, veut des résultats. Rien de moins que la médaille d'or, la Coupe Stanley.

Merci, Pierre, d'avoir perdu patience devant cette latence et merci, Germain, d'avoir laissé tomber une brillante carrière à Radio-Canada pour t'engager à soutenir notre champion de l'activité physique au Québec. L'organisation que je dirige maintenant depuis 18 mois, l'Alliance santé Québec (AsQ), a un grand projet de société en santé durable pour notre population et le Grand défi Pierre Lavoie est un acteur de mobilisation puissant et incontournable. Dr Barrette, la communauté de chercheurs que je représente avec fierté par l'entremise de l'AsQ est prête et peut être mobilisée derrière le Grand défi Pierre Lavoie. La véritable santé, non pas l'unique gestion des maladies, est une priorité pour les Québécois qui veulent laisser un monde meilleur à leurs enfants. Vous avez une opportunité unique de laisser votre trace dans l'histoire du Québec. Nous sommes prêts.

Jean-Pierre Després, professeur titulaire, Département de kinésiologie, Faculté de médecine, Université Laval

Directeur de la recherche en cardiologie, IUCPQ

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer