Pont de Québec: parlons des vrais coûts

Selon l'auteur, les estimations de coûts pour le... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Selon l'auteur, les estimations de coûts pour le développement des infrastructures de transport, dont le pont de Québec, sont hautement, systématiquement, et significativement trompeuses.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Peinturer le pont de Québec ne coûtera pas 400 millions $, mais bien un demi-milliard de dollars et plus, avec de fortes chances d'approcher les 700 millions $.

Le Québec est-il si riche qu'il peut se permettre des folies esthétiques comme s'il n'était soumis à aucune contrainte financière? Notre retard en éducation au Québec, par rapport au reste du Canada, qui explique notre taux élevé de pauvreté, aurait-il déjà été comblé qu'on ne s'en serait pas aperçu?

Dans un article scientifique Underestimating Costs in Public Works Projects: Error or Lie?, Bent Flyvbjerg, Mette Skamris Holm et Soren Buhl ont démontré que la règle de base dans le cadre de projets publics d'infrastructures de transport est de ne pas faire confiance aux estimations de coûts et aux analyses coûts-bénéfices proposées. Cette règle est supportée empiriquement par de sérieux et importants résultats statistiquement significatifs.

  • Les coûts sont sous-estimés dans 9 projets sur 10.
  • Pour les ponts en particulier, les coûts actuels sont en moyenne 34 % (écart-type=38 %) plus élevés que les coûts estimés.
  • La sous-estimation des coûts a été observée dans 20 pays et cinq continents.
  • La sous-estimation des coûts n'a pas diminué au cours des 70 dernières années.
  • La sous-estimation des coûts ne peut être expliquée par l'erreur, mais bien par la déformation stratégique.
On peut déjà se faire une idée de la crédibilité des résultats ci-dessus en examinant ce qui va se passer avec les travaux actuels sur le tablier du pont : pour le remplacement du système de drainage, la consolidation des glissières de sécurité, le remplacement du système d'éclairage, le remplacement de huit joints du tablier, la réparation du platelage et la nouvelle couche d'asphalte sur le pont et aux approches, les ingénieurs estiment la facture entre 10 et 15 millions $.

Selon nos chiffres, le coût sera plutôt de 20 millions $. En général, les estimations de coûts utilisées dans les débats publics, la couverture médiatique, et la prise de décision pour le développement des infrastructures de transport sont hautement, systématiquement, et significativement trompeuses.

Jacques Saint-Pierre, Lévis

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer