Lac-Mégantic en a assez d'attendre

Selon l'auteur de cette lettre, les Méganticois tremblent... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Selon l'auteur de cette lettre, les Méganticois tremblent toujours de peur chaque jour et chaque nuit, aux passages de plus 100 wagons-citernes par semaine sur de vieux rails.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Lettre à Justin Trudeau,premier ministre du Canada

J'aimerais porter à votre attention que la population de Lac-Mégantic vit encore et toujours depuis le 6 juillet 2013 des moments pénibles et très difficiles. Le niveau de stress de notre population est constant et néfaste à chaque passage journalier de convois ferroviaires de la Centrale Maine and Québec Railway. Ces convois transportent régulièrement au coeur de notre ville en reconstruction de nombreuses citernes noires contenant des produits dangereux, comme du gaz propane, de l'essence automobile et de l'acide sulfurique. Monsieur Trudeau, les Méganticois tremblent toujours de peur chaque jour et chaque nuit, aux passages de plus 100 wagons-citernes par semaine sur de vieux rails et ponceaux que nous considérons en mauvais état.

La Direction régionale de santé publique en Estrie confirmait en février 2016, lors du dépôt de son troisième rapport sur l'État de santé en Estrie, que 67 % des Méganticois étaient toujours de moyennement à sévèrement affectés par un choc post-traumatique, trois ans après la plus grosse tragédie ferroviaire du siècle en Amérique.

Le 26 avril dernier, votre ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, et le président de la CMQR, John Giles, sont venus expressément à Lac-Mégantic pour tenter de rassurer et convaincre la population en affirmant haut et fort que cette vieille voie ferrée était considérée comme pleinement sécuritaire par Transports Canada et qu'elle ne nécessite aucun rehaussement ou amélioration afin d'y assurer le transport sécuritaire des matières dangereuses, comme le gaz propane, l'essence ou l'acide sulfurique. Monsieur le Premier Ministre, les gens présents à cette rencontre sont loin d'avoir été rassurés. Les participants sont plutôt sortis très amers et choqués de cette opération qualifiée de relation publique.

Les 10 et 11 mai derniers, lors du dépôt de la première phase de l'étude préliminaire du projet de voie de contournement, deux scénarios ont été retenus pour la poursuite de l'étude par les élus de la ville de Lac-Mégantic : soit à titre comparatif celui d'améliorer la vieille voie ferrée actuelle, et comme scénario à retenir la construction d'une voie de contournement à l'extérieur de la ville de Lac-Mégantic.

Lors de ces présentations, et à l'encontre des prétentions favorables du ministre Garneau et du président de la CMQR, les représentants de la firme d'ingénieurs AECOM ont plutôt informé les 300 citoyens présents, qu'il faudrait investir de 30 à 35 millions $ pour rendre la voie ferrée pleinement sécuritaire et être conformes aux normes de transport des matières dangereuses.

Il est proposé comme scénario comparatif de rehausser l'ancienne voie ferrée à un niveau de catégorie 3 (actuellement catégorie 1), de l'enclaver entre divers murs de végétation pour réduire le bruit et de plusieurs murs de ciment de plus de trois à cinq mètres de hauteur à plusieurs endroits critiques afin d'assurer une meilleure protection en cas de déraillement.

Selon la firme, ces mesures seraient rendues nécessaires par les deux fortes pentes qu'emprunte cette voie ferrée à l'entrée et à la sortie de la ville, les nombreuses courbes prononcées qu'elle serpente, par la présence de cours d'eau important comme le lac Mégantic et la rivière Chaudière et les 1263 résidences et bâtiments situés à moins de 500 mètres de l'actuelle voie ferrée.

Monsieur le Premier Ministre, la population doit croire qui maintenant? Votre ministre des Transports, Marc Garneau, et le pdg de la CMQR, John Giles, ou bien les ingénieurs spécialistes de la firme AECOM?

Que faire devant ces informations contradictoires et ces délais indus jusqu'en 2022? Cinq années à crier notre désespoir dans les médias, à trembler de peur à chaque passage de convoi ferroviaire transportant des matières dangereuses? Non merci, ce triste scénario a assez duré! Au moment où vous me lisez, beaucoup de Méganticois en ont assez d'attendre et songent sérieusement à quitter définitivement Lac-Mégantic, pour aller s'établir ailleurs.

L'atmosphère est devenue très lourde, et le moral des gens très affecté depuis 2013, à part les grandes compagnies et firmes extérieures qui s'enrichissent des millions de dollars de la décontamination, de la démolition du centre-ville historique et de la reconstruction timide d'un semblant de ville sans âme ni cachet. Peu de citoyens entrevoient le futur avec optimisme à Lac-Mégantic.

C'est pourquoi aujourd'hui, la Coalition des citoyens de Lac-Mégantic en appelle directement à vous, en tant que premier ministre du Canada, afin que vous veniez vous-même à Lac-Mégantic. Votre venue aux alentours du 6 juillet 2016 serait très symbolique et rassurante pour la population. Vous l'avez d'ailleurs déjà fait le 27 juillet 2013, lors des funérailles des 47 victimes de la tragédie. Nous vous demandons de venir annoncer aux Méganticois la fin de cette impasse insoutenable, soit la décision finale de construire rapidement cette voie de contournement si nécessaire au rétablissement de la population et à la reprise de la vie économique et sociale de Lac-Mégantic.

Monsieur le Premier Ministre, vous vous êtes toujours fait un devoir depuis votre élection d'honorer vos engagements pris en campagne électorale. La population de Lac-Mégantic espère, Monsieur Trudeau, que vous honorerez aussi l'engagement électoral que vous avez pris en fin de campagne le 7 octobre 2015 à Sherbrooke en faveur de la construction d'une voie de contournement de Lac-Mégantic. Vous avez d'ailleurs déjà signé préalablement lors de votre passage à Lac-Mégantic le 27 juillet 2013, un formulaire de pétition en faveur de la construction de cette voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic. (www.signons.ca)

Robert Bellefleur, porte-parole pour la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer