Le futur Marché public, un autre Québec 84?

Selon l'auteure de cette lettre, ce mégamarché public... (Fournie par Lemay Michaud Architecture Design)

Agrandir

Selon l'auteure de cette lettre, ce mégamarché public (quatre fois la superficie de celui du Vieux-Port) qui comprendra plus d'une centaine d'espaces commerciaux, n'offrira rien de nouveau aux gens de Québec.

Fournie par Lemay Michaud Architecture Design

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

En réponse à la lettre de Gerry Pagé «Où sont donc les citoyens?», publiée le 10 avril.  

«Qui a donc demandé, donné son accord et va devoir se payer le plus meilleur marché au Monde?» Ce ne sont certainement pas les commerçants! Alors que les artères commerciales peinent à se revitaliser, que les commerces ont de la difficulté à survivre et que les locaux commerciaux vacants se multiplient à la suite d'une épidémie de fermetures, la Ville de Québec a l'idée absurde d'augmenter cette offre en ouvrant le plus beau marché en Amérique du Nord. Plutôt que d'investir des taxes (payées en partie par les commerçants eux-mêmes) dans un projet qui soit directement en compétition avec ces derniers, la Ville devrait répondre aux demandes criantes de soutien des SDC et encourager le commerce de proximité.

Ce mégamarché public (quatre fois la superficie de celui du Vieux-Port) qui comprendra plus d'une centaine d'espaces commerciaux, n'offrira rien de nouveau aux gens de Québec, car des boulangeries, fromageries, brasseries, saucisseries, poissonneries, librairies, épiceries fines et j'en passe, il y en a des superbes disséminées partout dans la ville et ses alentours. À entendre parler le maire, c'est à croire qu'il ne connaît pas sa ville. Il veut que ce projet soit un pôle d'attraction, éclaboussant ainsi tous ces petits bijoux de commerces en exacerbant leur état d'incertitude et de précarité. Est-ce le rôle de la Ville d'investir dans un projet qui vienne en compétition directe avec ses contribuables?

Pourquoi ne pas offrir quelque chose de vraiment nouveau à Québec, comme un Musée des sciences et technologies en collaboration avec le Parc technologique? La Ville de Québec regorge d'entreprises qui excellent dans ce domaine et qui pourraient faire de ce musée un véritable pôle d'attraction touristique unique à Québec; plutôt que de nous enfoncer dans le gosier ce projet de marché que personne n'a demandé et qui est voué à l'échec.

Natalie Audet, propriétaire de L'Ère du Vrac, Québec

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer