Le chantage aux sièges sociaux

Le fondateur de Couche-Tard, Alain Bouchard... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le fondateur de Couche-Tard, Alain Bouchard

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Les cris du coeur dans les nouvelles ces jours-ci de deux de nos entrepreneurs, champions de Québec Inc., m'incitent à ajouter ma voix au débat qu'ils suscitent.

Alain Bouchard, d'Alimentation Couche-Tard, a su faire de son entreprise une réussite hors normes pour laquelle il doit être félicité. En 1995, lui et ses associés ont pris l'engagement qu'à 65 ans, ils abandonneraient le contrôle absolu de leur entreprise que leur donnent les actions à votes multiples. Ceci surviendra en 2021. Cette décision éminemment raisonnable, ils veulent maintenant l'annuler pour le motif suivant (selon ses mots) : «Pourquoi je laisserais à mes enfants des actions d'une entreprise sur laquelle ils n'exercent pas de contrôle?»

Monsieur Bouchard, qui a bénéficié des avantages conférés à une compagnie publique, en particulier de fonds quasiment illimités venant du public et dont il doit rendre compte, voudrait bien continuer ce régime de contrôle absolu dont jouit un entrepreneur ou l'actionnaire d'une compagnie privée, mais en conservant l'avantage du capital venant du public. Il veut même prolonger cet avantage exorbitant pour les générations futures, étant entendu qu'il n'est pas désirable de détenir des actions d'une compagnie à moins d'en détenir le contrôle et que ses descendants seront mieux à même de prendre en main la suite des choses. Il n'y a pas de garantie que la progéniture d'un entrepreneur fondateur d'une entreprise sera apte à prendre la succession. Je pense qu'il est préférable pour choisir un dirigeant de s'en remettre à la recommandation d'un chasseur de têtes plutôt qu'a la décision provenant du salon familial.

Serge Godin croit qu'il faut carrément changer les dispositions fiscales lors du legs à la famille d'actions d'entreprise. Il imposerait le gain de capital qui est habituellement énorme, seulement à la vente des actions. Je pense que notre régime fiscal est généreux à l'endroit des investisseurs. En plus des abris fiscaux plus connus tels que le REER et le CELI, il est un autre avantage ou abri, moins connu : c'est que le détenteur d'actions en bourse n'est taxé sur le profit de capital qu'à la vente des dites actions ou au décès alors que la vente est présumée. C'est cette taxation au décès que Serge Godin voudrait voir annulée. Faudrait-il faire la distinction entre les actions de contrôle et les autres? Faudrait-il discriminer et faire la distinction entre les enfants de Serge Godin et les miens, à qui je veux léguer mon portefeuille d'actions de compagnies publiques? Je pense que la création de dynasties relève d'une autre époque et qu'il n'y a pas lieu de prendre cette voie au Canada.

La conservation du contrôle des entreprises québécoises dans des mains québécoises est un objectif valable, mais ne doit pas être un absolu. Il semble que nous assistions présentement à un «chantage aux sièges sociaux» de la part de nos grands entrepreneurs. RONA, ce n'est pas une catastrophe. Nous perdons un centre de décision, mais nous gagnons à être intégrés à un plus grand ensemble. Bombardier est on ne peut plus québécoise, mais ça ne l'empêche pas de délocaliser des emplois quand elle y voit son avantage. C'est la loi du marché et ses actionnaires lui en feraient le reproche si elle agissait autrement.

Je pense que le Gouvernement du Québec est bien au fait du problème et il faut croire qu'il saura trouver la solution adéquate.

Gilles Boivin, investisseurQuébec

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer