Desjardins reste un géant de l'économie sociale

Avec un nouveau président plutôt jeune (46 ans),... (Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil)

Agrandir

Avec un nouveau président plutôt jeune (46 ans), Guy Cormier, le Mouvement Desjardinspeut regarder avec confiance vers l'avenir.

Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Le Mouvement Desjardins, que l'on appelait il n'y a pas si longtemps les Caisses populaires Desjardins, avait essentiellement pour vocation de favoriser l'épargne et la création d'emplois. C'était l'époque un peu révolue où le membre sociétaire-coopérateur détenait démocratiquement le pouvoir de décision, exigeait des services adéquats et pensait pouvoir influer sur l'avenir collectif des Québécois.

Les temps ont changé. On ne peut pratiquement rien contre le progrès scientifique et technologique qui entraîne des changements. De là à dire que le mouvement «a perdu son âme», il y a un grand pas que l'on ne saurait franchir. L'âme est-elle condamnée à l'immobilisme? Ne peut-elle pas inspirer l'évolution?

Il est vrai qu'un peu partout au Québec, on a fermé des Caisses et des Centres deservices. On «rationalise», et c'est comme si on déshumanisait. On coupe dans certains services auxquels les membres sont habitués, mais on en ouvre d'autres, auxquels ils devront s'habituer. On parle d'abolir les ristournes et le membre se plaint, sans comprendre qu'il peut être bénéfique de réinvestir dans le Mouvement, de renforcer le capital pour mieux traverser les crises, de redistribuer ces sommes sous forme de dons, de subventions et de commandites aux groupes sociaux, ou de les investir dans des entreprises sociales qui offriront de meilleurs services collectifs.

Nous sommes entrés dans l'âge du numérique auquel nous n'avons pratiquement plus le choix de nous adapter. Comme lors de l'apparition de l'âge du bronze ou de l'âge du fer, cela entraîne de grands changements dans l'organisation des échanges, et donc une inévitable insécurité. Mais quel progrès! Pour les personnes à mobilité réduite, et pour les autres aussi, il est quand même plus facile de déposer un chèque avec un téléphone intelligent qu'en se déplaçant jusqu'au guichet automatique.

Doit-on parler de la fin des services aux membres? N'est-ce pas plutôt la transformation de ceux-ci? Pensez à la disparition du journal La Presse en version papier, remplacé par la version numérique de La Presse Plus. Dommage... et pourtant nécessaire!

Le Mouvement Desjardins appartient d'abord et avant tout à ses membres, qui ont ultimement le pouvoir de décision, mais qui s'en sont peu à peu désintéressés. C'est un fait de société : dans beaucoup de domaines, le désengagement prend le pas sur la participation citoyenne. La loi du marché impose ses règles. Son pouvoir passe même au-dessus du pouvoir des États, malheureusement trop souvent au détriment de l'éthique et de la morale sociale.

Monique Leroux, présidente sortante du Mouvement Desjardins, récipiendaire d'une bonne cinquantaine de prix et distinctions prestigieuses, décrit dans son livre autobiographique intitulé Ma vie en mouvement comment le Mouvement des Caisses, de par sa gouvernance participative, a su s'adapter à l'évolution de l'environnement tout en veillant à sa pérennité. Les avantages rattachés à sa caractéristique de groupe coopératif sont une valeur ajoutée en qualité et diversité de services et d'avantages concrets pour répondre aux besoins des membres. Citons l'investissement en formation pour les jeunes avec les bourses de la Fondation Desjardins, ou la diversification des services aux membres avec les fiducies testamentaires.

Mme Leroux cite l'extraordinaire expérience du groupe coopératif basque espagnol Mondragon, initiative d'un modeste vicaire de paroisse, conscient de la force de la coopération, comme l'était Alphonse Desjardins en créant les Caisses populaires. Corporation Mondragon est devenu le plus grand groupe coopératif du monde qui assure travail, finances et protection sociale à quelque 80 000 membres, les socios, tout en restant compétitif à l'échelle mondiale, un modèle d'organisation sociale solidaire pour le bien commun, avec plus de justice et de partage.

Élu le 19 mars 2016, le jeune président qui succède à Mme Leroux, Guy Cormier, 46 ans, regarde l'avenir avec confiance et parle de renouer avec la culture du service en pilotant la transformation du mouvement en fonction des besoins des membres. Les rendements leur seront remis sous forme de services, évidemment modernisés. La proximité avec les sociétaires n'est pas remise en question. Ils ont voix au chapitre s'ils veulent exercer leur droit de parole. Dans un mémoire présenté en commission parlementaire, M. Cormier a vigoureusement affirmé que les tractations avec les paradis fiscaux sont nettement en contradiction avec les valeurs et le modèle d'affaire du Mouvement Desjardins.

Le modèle de croissance de Desjardins est conscient de la nécessité de créer de la richesse en mettant le capital au service des entreprises et non les profits au service d'actionnaires privés. Les coopératives sont, par définition, plus près des gens et des valeurs d'inclusion dans la diversité et la solidarité. Les pratiques démocratiques, l'implication dans le développement local, la limitation de l'écart des revenus, même si elle est toute relative, et l'appartenance aux membres, qui fait que le Mouvement ne peut pas être vendu, caractérisent les Caisses Desjardins par rapport aux banques à charte.

En dépit des interrogations quant à la manière dont Desjardins saura faire évoluer sa spécificité d'entreprise sociale, il reste que le Québec peut compter sur ce géant du mouvement coopératif pour incarner ses valeurs.

Jean-Louis Bourque, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer