Vendetta publique à Saint-Augustin-de-Desmaures!

L'auteur de la lettre soutient que le maire... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

L'auteur de la lettre soutient que le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, utilise différentes stratégies peu louables afin de pousser les conseillers de l'ancienne administration à démissionner.

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) Au-delà des difficultés financières que connaît actuellement la Ville de Saint-Augustin, dont les conseillers municipaux membres de l'ancienne administration Corriveau doivent assumer une partie du blâme, nous assistons depuis l'entrée en fonction de Sylvain Juneau comme maire à une véritable vendetta publique à l'encontre de ces cinq personnes.

Une vendetta composée de dénigrement, d'accusations injustifiées, de violence verbale, d'atteinte à l'intégrité morale, comme celles qui se passent souvent dans les cours d'école et que nous dénonçons actuellement au moyen de campagnes de sensibilisation dans les médias.

Une vendetta malheureusement orchestrée par le maire Juneau et qui a comme objectif de forcer la démission des conseillers visés. Le scénario est simple: accusations répétées et insinuations dans les médias, convocations abusives de séances extraordinaires du conseil municipal où sont inscrits à l'ordre du jour des sujets déjà disposés et défavorables aux conseillers, ce qui permet aux partisans du maire de les chahuter chaque fois qu'ils tentent d'expliquer leur position.

En ce sens, le point de vue de Mme Veilleux, paru dans l'édition du 22 mars dernier sous le titre «Une rémunération et une hausse de salaire, ça se mérite», est un exemple éloquent de cet acharnement! Dans les faits, à la suite des accusations portées par le maire Juneau, les conseillers visés ont bien expliqué lors de la séance du 15 mars, documents à l'appui, que leur rémunération globale était actuellement inférieure à la moyenne provinciale. Il n'en fallait pas plus pour les clouer au pilori, encore une fois.

Je ne suis pas un partisan des conseillers en place et je suis aussi, comme citoyen, très mécontent de la situation financière de la ville. Mais, je n'accepterai jamais ces attaques mesquines et répétées qui ne visent qu'à démolir l'intégrité des individus concernés. En ce sens, l'attitude actuelle du maire Juneau est indigne de sa fonction, contre-productive, et contribue à nuire à l'image de Saint-Augustin-de--Desmaures sur la place publique. Il doit cesser cette vendetta et travailler de manière constructive pour la municipalité. Il a déposé des plaintes; qu'il laisse les enquêteurs faire leur travail! À ce jour, aucune n'a été retenue!

Laurier Goulet, Saint-Augustin-de-Desmaures

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer