Une rémunération et une hausse de salaire, ça se mérite

L'hôtel de ville de Saint-Augustin-de-Desmaures... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

L'hôtel de ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Depuis la dernière séance du conseil de Saint-Augustin-de-Desmaures, mardi dernier, je suis encore plus irritée par l'attitude des conseillers. Une rémunération et une augmentation de salaire, c'est comme le respect, ÇA SE MÉRITE. Il faut AVOIR DU CULOT pour oser se voter une hausse de salaire pendant que les taxes de la Ville subissent un bond de 56 % de 2015 à 2019.

Dans une entreprise privée, pour obtenir une généreuse hausse salariale, il faut être super-performant et être absolument indispensable. De plus, ces conseillers sous-payés (selon le conseiller Potvin) prétendent avoir fait économiser 228 000 $ aux contribuables depuis 2006, sous prétexte qu'ils n'ont pas de fonds de pension. Pourtant, c'est le même conseil municipal (dont ils font partie) qui avait décidé (et non l'administration) de verser des allocations additionnelles pour des comités, dont plusieurs n'ont jamais siégé, pour la plupart non conformes et en contravention de la Loi, au lieu de miser sur le fonds de pension pour améliorer leur salaire de façon transparente aux yeux des contribuables. Était-ce une augmentation de salaire déguisée pour ne pas avoir à se voter une augmentation globale qui aurait pu indisposer les contribuables? C'était leur choix et maintenant QU'ILS ASSUMENT!

Leur décision se prend sans aucune vision, en réaction à une situation qu'ils ont eux-mêmes engendrée, sans tenir compte du contexte de la situation précaire des finances de la Ville, des 50 emplois perdus dans les 15 derniers mois et des hausses de taxes successives (56 % de 2015 à 2019), et toujours en n'étant aucunement à l'écoute des citoyens.

Les conseillers municipaux ont, notamment, le rôle important d'administrer la municipalité. Dans toute organisation ou entreprise en gestion, pour mesurer la performance de l'administrateur et justifier sa rémunération en fonction de cet indice, il faut :

• qu'on vous confie des responsabilités importantes et que vous ayez la capacité de les assumer;

• que le bilan financier soit plus qu'excellent;

• que votre valeur et votre efficacité soient sans reproche;

• que vos clients (citoyens) soient satisfaits de votre travail et de vos services;

• que vous ayez atteint ou dépassé vos objectifs.

Vous serez d'accord avec moi pour constater que vous avez lamentablement échoué. Qui plus est, vous accusez le personnel administratif de la Ville de vous avoir induit en erreur. Pourtant, les citoyens vous ont élus pour que vous soyez les GARDIENS de la Ville. Il est de votre devoir de poser les questions appropriées afin d'assurer une saine gestion. Aucun membre d'un conseil d'administration ou municipal ne peut garder son poste si ces conditions ne sont pas au rendez-vous.

Comme disait le maire Juneau, «DÉGAGEZ», ça presse.

Louise Veilleux, Saint-Augustin-de-Desmaures

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer