Énergie Est: que faut-il penser ?

L'auteur se demande si les dés sont pipés et... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'auteur se demande si les dés sont pipés et que la Santé publique connaît déjà la finalité des audiences du BAPE et que le projet d'Énergie Est ira de l'avant.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

(Québec) En réaction au texte «Énergie Est: un risque "psychosocial" pour la santé» paru le 11 mars

En parcourant l'article de Jean-François Cliche sur le risque «psychosocial» pour la santé que pourrait poser, je me suis interrogé sur la crédibilité des audiences du BAPE à Lévis sur le projet de Trans-Canada. M. Cliche fait référence aux commentaires émis par le Dr Michel Savard, spécialiste en santé publique au ministère de la Santé et des Services sociaux qui parle au présent comme si la décision d'autoriser le passage du pipeline serait déjà prise.

Je cite ici quelques extraits afin que vous puissiez en juger par vous-même.

Réponse à une question d'une dame sur les impacts psychologiques et le stress advenant un déversement «On partage votre vision, ce n'est pas tellement le risque toxicologique qui est le principal danger posé par Énergie Est. Il y en a un, c'est sûr, et on va faire en sorte qu'il n'y ait pas de victime.» Ce qui m'inquiète, c'est que le Dr. Savard parle au présent et non au conditionnel.

Et, plus loin, d'ajouter à propos d'un déversement et des conséquences sur la santé publique «advenant un déversement de pétrole, il est peu probable que des gens s'empoisonnent en buvant de l'eau contaminée, car aux concentrations d'hydrocarbures qui peuvent provoquer des symptômes aigus, l'eau prend un goût et une odeur qui alerteront la population. Il resterait alors bien sûr un risque d'exposition à des doses trop minimes pour causer des odeurs, mais qui causeraient des ennuis de santé graves pour des gens».

Je vous laisse le soin de lire tout l'article de M. Cliche et d'en apprécier son contenu. Les propos du Dr Savard, s'ils sont rapportés fidèlement et je n'en doute pas, ne sont pas rassurants au contraire, ça m'inquiète davantage, ça me laisse un frisson dans le dos. J'ai l'impression en lisant cet article, que les dés sont pipés, que la Santé publique, que pour nommer uniquement celui-là, connaît déjà la finalité des audiences du BAPE et que le projet d'Énergie Est va aller de l'avant.

J'espère seulement me tromper.

Jacques Larose, Québec

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer