Minuit moins une pour la clinique SABSA

La coopérative de solidarité SABSA, située sur le... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La coopérative de solidarité SABSA, située sur le boulevard Charest, opère avec une seule infirmière praticienne spécialisée à temps plein. Elle devrait toutefois fermer ses portes le 1er mai.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Monsieur le ministre de la Santé, Vous n'êtes pas sans savoir que la Coopérative de solidarité SABSA, située en basse ville de Québec, devra fermer ses portes en mai prochain si aucune aide gouvernementale ne lui est accordée.

Je vous rappelle les grandes lignes : le projet-pilote, financé par la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) et suivi par des chercheurs de l'Université Laval et de l'Université de Montréal est un succès. La clinique sans médecin soigne actuellement 1400 personnes et désengorge les urgences. Elle dépend d'un faible soutien financier de l'État.

Je vous prie donc d'accepter mon invitation lancée en octobre dernier pour visiter cette ingénieuse clinique d'infirmières dans les plus brefs délais. Il est minuit moins une, M. Barrette.

La clinique SABSA oeuvre là où le réseau de la santé peine à rejoindre la population. Ce centre de soins à petite échelle est situé à proximité de quartiers défavorisés où la population est plus éloignée du réseau, des cabinets de médecins. Il faut rencontrer la directrice de l'établissement, Emmanuelle Lapointe, et l'infirmière praticienne responsable, Isabelle Têtue, pour comprendre à quel point la clinique est maintenant un point d'ancrage important dans la communauté.

Amir Khadir... (Photothèque Le Soleil, La Presse Canadienne) - image 2.0

Agrandir

Amir Khadir

Photothèque Le Soleil, La Presse Canadienne

Vous avez déjà dit que les infirmières auront un plus grand rôle à jouer dans le système de santé. Vous avez parfaitement raison. En tant que médecins, nous savons tous les deux à quel point les infirmières sont essentielles et leurs compétences sont sous-utilisées. 

Un mal de tête ou un rhume, ça peut se régler par une infirmière. Une infirmière est très apte à savoir si la fièvre du bébé est due à une otite ou à une autre infection. Elle peut procéder au remplacement d'un cathéter, faire l'infusion de certains traitements, changer des pansements, enlever des points de suture.

Or, la clinique SABSA est l'exemple parfait d'un centre de soins où l'infirmière met son plein potentiel au service du réseau, mais surtout des patients. Dans 95 % des cas, les gens qui rencontrent une infirmière voient leurs problèmes réglés et n'ont pas besoin d'être dirigés à un médecin.

Non seulement la première ligne prend enfin tout son sens, mais en plus, selon un rapport préliminaire de la FIQ, la clinique peut générer des économies de plus de 119 000 $ par année sur la base du millier de patients rencontrés.  De l'argent économisé en soins médicaux qui auraient sinon été facturés au système de santé. Imaginez les résultats à l'échelle du Québec si l'on multipliait les cliniques d'infirmières en s'inspirant de la clinique SABSA!

La meilleure façon d'éviter un système parallèle serait d'intégrer les cliniques sans médecin au réseau public en les finançant comme il se doit. La clinique pourrait par exemple relever d'un Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux et être financée par l'enveloppe actuellement réservée aux Groupes de médecine familiale (GMF) et aux supercliniques.

J'en conviens, la clinique SABSA bouscule les choses, mais quand l'innovation responsable est à notre portée, il faut savoir la saisir. 

Amir Khadir, docteur et député de Mercier

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer