Le bon coup du ministre Barrette

L'auteure de cette lettre qualifie «d'excellent coup» l'annonce... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'auteure de cette lettre qualifie «d'excellent coup» l'annonce par le ministre Gaétan Barette d'un projet-pilote de comparaison des coûts liés aux chirurgies d'un jour.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Il fallait s'y attendre. Le ministre Barrette est du genre actif. En ce sens, l'annonce du projet pilote de comparaison des coûts liés aux chirurgies d'un jour est loin d'être une surprise. Il s'agit plutôt d'un excellent coup de sa part.

Pour l'Association médicale du Québec (AMQ), documenter l'ensemble du volet financier lié aux chirurgies d'un jour est une étape incontournable afin d'assurer une saine gestion des dépenses publiques en santé. L'enflure budgétaire en santé doit cesser et des mesures se devaient d'être prises.

En se dotant d'un «laboratoire» d'analyse crédible, dans un environnement fermé et contrôlé, par le truchement des trois cliniques privées sollicitées, le ministre Barrette offre à son ministère le mécanisme qui lui manquait pour déterminer le coût optimal d'un acte médical et, ultimement, pour adopter un mode de financement à l'activité axé sur le patient.

Par le passé, l'AMQ s'est ouvertement positionnée en faveur du principe du financement à l'activité. Elle demeure toutefois préoccupée par la qualité des services aux patients, qui doivent impérativement demeurer la pierre angulaire de toute la réflexion sur la nouvelle méthode de financement.

Oui, le financement à l'activité doit d'abord assurer une plus grande équité dans le financement des établissements de santé. Cependant, ce nouveau mode d'allocation des ressources doit se traduire par l'amélioration tangible de l'accessibilité aux services, en proposant aux établissements un financement basé sur leur production de services, mais qui récompenserait aussi la qualité et la valeur ajoutée des services offerts.

Comment y parvenir? En accompagnant l'implantation du financement à l'activité d'un programme rigoureux de monitorage et d'amélioration continue de la qualité. C'est la seule façon d'éviter le financement d'activités cliniques qui ne sont pas dispensées avec une qualité optimale. En résumé, oui à l'économie, mais jamais au détriment des soins du patient.

Le changement dans la méthode d'allocation des budgets n'est pas qu'un simple ajustement administratif. Il risque aussi d'avoir des répercussions importantes sur la pratique des médecins, notamment sur les choix professionnels auxquels ils sont confrontés dans leur pratique quotidienne.

C'est pourquoi il est essentiel que les médecins fassent partie des prochaines étapes du processus, qu'ils participent à une nouvelle gouvernance clinique, dans un climat d'étroite collaboration avec les administrateurs du réseau de la santé. C'est ce que recommandait l'AMQ lorsqu'elle a rencontré le groupe d'experts sur le financement à l'activité en 2013. C'est aussi ce que suggérait le rapport Thomson en 2014.

Oui, l'AMQ salue la décision du ministre, mais elle ne perd pas de vue que le financement à l'activité n'est qu'une partie de la solution à un problème complexe. Le ministre ne doit pas faire l'erreur d'exclure plusieurs autres éléments dans son plan, à commencer par la pertinence clinique des interventions diagnostiques et thérapeutiques, et la responsabilité populationnelle. Des questions d'ordre médical auxquelles peuvent répondre les médecins, collaborateurs d'une gouvernance clinique efficace.

Dre Isabelle Samson, vice-présidente, Association médicale du Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer