Couper dans les services éducatifs

Le réseau des centres de la petite enfance... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le réseau des centres de la petite enfance possède une renommée internationale et nous devons en être fiers, note l'auteur.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Lettre au premier ministre Philippe Couillard, au ministre de la Famille Sébastien Proulx et au président du Conseil du Trésor Sam Hamad

À titre de membres du Conseil d'administration du CPE Les Loupiots et de parents utilisateurs, nous désirons manifester notre vive opposition aux compressions budgétaires de 120 millions $ dans le réseau des services de garde. Celles-ci s'ajoutent à d'autres coupes qui totalisent près de 300 millions $ depuis l'entrée en fonction de votre gouvernement il y a moins de deux ans.

Le réseau des centres de la petite enfance possède une renommée internationale et nous devons en être fiers. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il s'agit d'un investissement rentable pour le Québec, puisqu'il permet notamment à des milliers de femmes d'accéder au marché du travail et contribue à réduire les dépenses futures pour les enfants qui y séjournent. Cependant, la qualité des services et la santé économique de nombreux CPE sont directement menacées. Il est utopique de croire que ces compressions successives n'auront pas d'impact sur les services offerts aux enfants.

Avec votre volonté de financer les services de garde sur la base du tiers le plus performant, le message implicite que votre gouvernement envoie aux directions générales et aux conseils d'administration des établissements est que la gestion financière des CPE est déficiente et qu'il suffit de tous les faire entrer dans le même moule pour redresser la situation. Cependant, sachez que nous effectuons une gestion responsable et rigoureuse des fonds qui nous sont alloués. De plus, un réseau de services de garde ne se gère pas comme une chaîne de montage : chacun des milieux de garde présente des particularités en ce qui a trait à sa clientèle, ses immobilisations et ses besoins particuliers qui influencent grandement son administration et sa gestion financière. Le fait d'ignorer cette réalité contribuera inévitablement à une baisse de la qualité des services, voire à la fermeture de certains CPE.

Au CPE Les Loupiots, la diminution de notre subvention de fonctionnement ainsi que la récupération d'une partie de nos actifs nets des dernières années ont forcé le conseil d'administration à prendre des décisions difficiles qui atteignent les services éducatifs : diminution des heures allouées à la pédagogie, diminution des heures allouées aux rencontres de parents, diminution des heures allouées à la rédaction des fiches d'observation de chaque enfant. Les nouvelles coupes ne font qu'empirer la situation, et une diminution accrue des services pédagogiques ou des coupures de postes devront être envisagées. Encore une fois, comment croire que le climat de travail, la santé psychologique des employés et le bien-être des enfants seront assurés dans ce contexte?

Les compressions annoncées lancent un message désolant à notre jeunesse, qui représente la future génération de citoyens et de décideurs. Elles suggèrent que l'atteinte d'un équilibre budgétaire aveugle, sans égard aux dommages collatéraux que certaines coupures peuvent entraîner, est plus importante que la consolidation et l'amélioration d'un système de garde qui constitue un de nos plus beaux atouts en tant que société. Au nom de tous nos enfants de 18 mois à 5 ans qui bénéficient, et veulent continuer à bénéficier, de services de qualité offerts par le réseau des CPE, nous sommes indignés par votre manque de considération pour la petite enfance et votre attitude bureaucratique. Vous prenez la décision de niveler vers le bas au lieu de maximiser nos forces. Le centre de la petite enfance Les Loupiots, comme tous les autres CPE, n'est pas une simple dépense : c'est un investissement dans le développement de notre jeunesse.

Au nom des 59 enfants qui fréquentent notre milieu de vie et de tous les autres qui aspirent à venir y vivre une expérience mémorable et enrichissante, le conseil d'administration et la directrice générale du CPE Les Loupiots vous demandent de revenir sur votre décision.

Simon Beaulieu-Bonneau, trésorier, Conseil d'administration CPE Les Loupiots, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer