Puits Haldimand no 4: une opération faite dans les règles de l'art

Alexandre Gagnon, président-directeur général de Pétrolia, se dit... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Alexandre Gagnon, président-directeur général de Pétrolia, se dit surpris que les travaux d'injection d'azote et d'acide sur le puits d'Haldimand no 4 aient soulevé des inquiétudes à la Ville de Gaspé.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

En réaction au texte «L'injection d'acide inquiète Gaspé» de Geneviève Gélinas

Un article publié dans le journal Le Soleil du 20 janvier 2016 rapporte les inquiétudes de la Ville de Gaspé concernant les travaux d'injection d'azote et d'acide sur le puits d'Haldimand no 4. Nous avons été forts surpris de lire pareille affirmation puisque la Ville de Gaspé a été étroitement associée à cette opération de nettoyage, qui a culminé par un succès sur toute la ligne. Non seulement avons-nous obtenu des autorités les permis et autorisations nécessaires afin de procéder à notre programme de nettoyage, mais cette information avait déjà été communiquée le 6 octobre dernier.

Plus encore, les opérations de nettoyage sont complétées depuis le 20 décembre dernier et ont mené à une amélioration notable de la production du puits. Le tout s'est réalisé selon les plus hauts standards qui sont les nôtres, sans jamais recenser d'incidents en matière de santé, de sécurité et d'environnement.

Depuis toujours, les dimensions sociale et environnementale sont au coeur de nos préoccupations et de notre démarche d'exploration. Notre Société est soucieuse d'employer les meilleures technologies disponibles en matière de sécurité et de protection de l'environnement. Nous innovons constamment dans la recherche de nouvelles méthodes de travail en adéquation avec les besoins et réalités du milieu. Nous misons sur la transparence dans nos relations et échanges avec les communautés conformément aux valeurs qui nous guident.

Dans cet esprit, le 25 août et le 8 décembre 2015, nous avons présenté au Comité citoyen de Gaspé l'ensemble des opérations de nettoyage, ainsi que tous les détails techniques relativement à ces opérations. Des ingénieurs de Pétrolia se sont spécialement déplacés à Gaspé pour répondre à toutes les questions des citoyens membres du Comité ainsi qu'aux représentants municipaux, M. Ghislain Smith, conseilleur municipal et M. Jocelyn Villeneuve, urbaniste à la Ville de Gaspé.

Lors de ces deux rencontres, aucune question n'a été éludée. Dès le lendemain, le conseiller Smith partageait sur sa page Facebok sa satisfaction, parlant d'une rencontre «des plus positives» et affirmant que le représentant de Pétrolia avait «pris le temps de répondre aux questions de façon claire et précise».

Le compte rendu officiel de la rencontre du 8 décembre ne fait mention d'aucune inquiétude de la part des représentants municipaux. Vous comprendrez notre étonnement quant à cette sortie dont les faits tendent à démontrer le contraire.

Qu'à cela ne tienne. Dans une perspective de transparence et de collaboration, je suis personnellement disposé à rencontrer à nouveau les membres du conseil municipal en marge de la prochaine assemblée, un entretien destiné à maintenir le canal de communication et à évacuer toute ambiguïté quant aux travaux et aux projets étapes entourant le gisement d'Haldimand. À moins qu'ils déclinent l'invitation que je leur ai lancée.

Alexandre Gagnon, président-directeur général de Pétrolia

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer