Monsieur Labeaume, vous pouvez encore changer d'idée!

Le Centre Durocher... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le Centre Durocher

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

La création d'une Maison de la culture Saint-Sauveur se voit, par les citoyens, sur les assises mêmes du bâtiment patrimonial du Centre Durocher, situé au 290, rue Carillon.

Les résidents veulent aussi la protection publique du parc du même nom.

Ce bel exemple du style Art déco à Québec, oeuvre de l'architecte Paul-Émile Mathieu datant de 1950, mérite qu'il soit préservé d'une démolition. Il mérite que ses locaux et ses espaces soient réservés aux organismes et mis à la disposition de la population du quartier, comme le disait en 2008 la Ville de Québec dans une brochure sur le quartier : Histoire de raconter le quartier Saint-Sauveur.

Monsieur Labeaume, vous pouvez changer d'idée sur la démolition du bâtiment qui est chéri des résidents. Selon plusieurs personnes, envisager une démolition serait une erreur historique en aménagement urbain. Les enjeux de taille sont la santé et le bien-être des personnes résidentes et l'équité en investissements pour une qualité de vie dans ce quartier. Plusieurs personnes vivent un fort niveau de précarité matérielle et sociale. Le quartier Saint-Sauveur présente plusieurs signes de vulnérabilité, comme le confirmait en 2013 le Centre des services sociaux et de santé de la Vieille-Capitale.

Les femmes sont davantage touchées par l'absence d'activités culturelles accessibles et centralisées au coeur du quartier en raison de leurs réalités financières, de leurs responsabilités familiales ou de leur état de santé.

La consultation à l'automne 2015 du Conseil de quartier a démontré le souhait très clair des citoyens que la Maison de la culture soit créée dans ce bâtiment patrimonial qui est fréquenté depuis des décennies. Unanimement, les personnes participantes ont confirmé une carence évidente en activités culturelles dans Saint-Sauveur.

On apprenait récemment dans le journal Carrefour Québec qu'une nouvelle succursale de bibliothèque s'ouvrait en novembre 2015 grâce à l'appui financier de 400 000 $ de la Ville et d'un partenariat avec Hydro-Québec.

Deux poids, deux mesures! Les citoyens de Saint-Sauveur ont aussi des droits collectifs à faire respecter et entendre par les élus. Le quartier Saint-Sauveur est le seul de la Ville à n'avoir aucune antenne ou succursale de bibliothèque pour ses 16,000 résidents. Sommes-nous des citoyens de deuxième classe?

Nous sommes dus monsieur Labeaume pour une bonne discussion!

Vous pouvez encore changer d'idée pour la démolition, cela serait tout à votre honneur!

Monique Girard, quartier Saint-SauveurQuébec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer