Tablette en classe: pistes de réflexion

L'école vise à préparer les enfants à être... (123RF/Tyler Olson)

Agrandir

L'école vise à préparer les enfants à être des acteurs de notre société. La technologie se trouvant de plus en plus au coeur des interactions sociales, il est très difficile d'en faire abstraction.

123RF/Tyler Olson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Lors de mon passage à l'école primaire, la technologie consistait en une calculatrice et un projecteur. À l'école secondaire, nous avions parfois accès à des ordinateurs dans un laboratoire informatique. Aujourd'hui, lorsqu'il est question de technologie en classe, c'est la tablette numérique qui est au centre des discussions. Le terme tablette est utilisé ici pour éviter toute publicité à un produit en particulier.

L'intégration de la tablette numérique en classe ne fait pas l'unanimité. Le débat est chaud et les positions vont du rejet de la technologie à l'asservissement aveugle. Plusieurs arguments sont sur la table dans les deux positions. Beaucoup de questions persistent et sont sans réponse. Cela dit, dans ce questionnement autour d'un outil en particulier, nous devrions prendre du recul et nous questionner de manière plus générale sur l'intégration des nouvelles technologies à l'école. Aujourd'hui, c'est la tablette, demain qu'est-ce que ça sera?

Rappelons que, globalement, le programme de formation de l'école québécoise s'est donné un mandat sous trois grands axes : instruire, socialiser et qualifier. Ces concepts ont une visée très large qui va au-delà d'accompagner nos enfants vers la réussite scolaire; elle vise également à les préparer à être des acteurs de notre société. Il est très difficile de faire abstraction de la technologie, celle-ci étant de plus en plus au coeur des interactions sociales.

Si nous voulons que nos enfants soient des citoyens actifs et compétents dans la société technologique de demain, nous avons le devoir de les accompagner dans leur utilisation de la technologie. Nous devons leur apprendre à être des citoyens numériques responsables et les encadrer dans leur façon de choisir et d'utiliser la technologie. Nous devons les accompagner à utiliser la technologie de manière réfléchie et réflexive, les amener à se questionner sur le temps qu'ils y accordent et sur les buts poursuivis. Nous devons considérer qu'ils seront non seulement les citoyens numériques de demain, mais également ceux qui la concevront, qui innoveront, qui apporteront la technologie encore plus loin. Il faut voir, dans ce débat, au-delà de la tablette, car au rythme où se développe la technologie, nous pouvons penser que d'autres outils se présenteront très rapidement en cours de route et amèneront eux aussi leur lot de questionnements.

La recherche à l'appui

Il apparaît primordial de réfléchir sur les principes fondamentaux d'intégration des nouvelles technologies en éducation. Nous devons appuyer notre réflexion sur une recherche scientifique rigoureuse comportant des données provenant du milieu scolaire. Nous devons offrir le temps et les ressources nécessaires à appuyer cette recherche. Nous devons également établir des ponts entre la recherche et la pratique pour nous doter d'une politique d'intégration réaliste tenant compte des facteurs économiques et sociaux et des impacts réels sur l'apprentissage.

De plus, nous devons réfléchir à l'impact de l'intégration des nouvelles technologies sur la tâche des enseignants. La recherche souligne abondamment le rôle des compétences des enseignants dans l'intégration et l'utilisation efficace de la technologie. L'apprentissage de l'élève doit rester la priorité. L'outil et ses applications doivent être adaptés aux utilisateurs, enseignants et élèves, et à leurs objectifs et non l'inverse. Le design de l'outil et de ses composantes doit respecter les objectifs spécifiques de son utilisation en classe. La technologie doit permettre de bonifier notre temps et nos efforts pour avancer.

Nous ne devons pas perdre de vue l'essence même du questionnement : comment intégrer les nouvelles technologies en classe de manière à soutenir l'apprentissage de nos futurs citoyens? La tablette peut être utilisée dans ce questionnement, mais dans l'objectif de transposer la discussion sur l'intégration des nouvelles technologies en général.

Mélanie Tremblay, étudiante-chercheuse, doctorat en technologie éducative, Université Laval, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer